Apple demande des dommages et intérêts à Epic Games pour rupture de contrat

fortnite icone jeu ipa iphone ipadEn fraudant les règles de l'App Store, jamais Epic Games ne se serait douté que les conséquences iraient aussi loin. Le jeu Fortnite a été supprimé de l'App Store le 13 août et une multitude de mauvaises nouvelles se sont enchainées pour Epic. L'éditeur a perdu 60% de ses joueurs, environ 26 millions de dollars par mois en moins, son compte développeur Apple a été supprimé et maintenant... Une contre-attaque d'Apple en justice !

Apple demande des dommages et intérêts

Cette bataille juridique est à la fois passionnante et impressionnante. Alors qu'Epic Games a demandé à la justice d'obliger le géant californien à réintégrer le jeu Fortnite sur l'App Store, du côté d'Apple on demande des dommages et intérêts compensatoires suite au scandale qu'a déclenché Epic Games.
En effet, Apple reproche que se désaccord n'est basé que sur une question d'argent, le créateur de Fortnite veut gagner plus et avance le fait de pratiques anticoncurrentielles pour arriver à ses fins.
Les mots utilisés par Apple dans le procès sont cash et directs :

Bien qu'Epic se présente comme une entreprise moderne de Robin Hood, il s'agit en réalité d'une entreprise de plusieurs milliards de dollars qui ne veut simplement rien payer pour l'énorme valeur qu'elle tire de l'App Store

Visiblement, les avocats d'Apple ont bien étudié le cas Epic Games pour argumenter devant la justice. On parle ici d'un enjeu important, celui de préserver et de protéger la commission de 30% de l'App Store. Puisque si la justice venait à admettre que Apple utilise des pratiques anticoncurrentielles sur sa boutique d'applications, cela pourrait être un mauvais point pour les enquêtes antitrust aux quatre coins du monde.

Apple a poursuivi avec cette déclaration :

Epic a tiré le premier coup de feu dans ce différend, et sa conduite délibérée, effrontée et illégale ne peut être laissée sans contrôle. Ni les demandes pharisaïques (et intéressées) de M. Sweeney ni l'ampleur des activités d'Epic ne peuvent justifier les violations délibérées du contrat d'Epic. , sa conduite délictueuse ou ses pratiques commerciales déloyales. Cette Cour devrait tenir Epic à ses promesses contractuelles, accorder à Apple des dommages-intérêts compensatoires et punitifs, et interdire à Epic de se livrer à d'autres pratiques commerciales déloyales.

epic games vs apple

Les accusations d'Apple vont encore plus loin, puisque l'entreprise explique que Epic Games a finement orchestré cette révolte contre l'App Store. Epic avait au préalable recruté une équipe d'avocats pour la plainte, de publicistes pour créer un coup de buzz et de techniciens. Tout a été organisé et c'est cela qui est le plus insupportable d'après les avocats d'Apple.
Il est bon à noter également que si Epic Games se plaint de se faire taxer de 30% tous les achats intégrés qui passaient par l'App Store, Apple rappelle que le créateur de Fortnite en a bien profité puisque la présence du jeu sur la boutique d'applications d'Apple a permis à Epic de gagner plus de 600 millions de dollars !

Aujourd'hui, Apple demande dans le cadre du procès de tenir responsable Epic Games pour rupture de contrat et autres chefs d'accusation. Plus grave encore, Apple demande la restitution des revenus que Fortnite a réalisés via son système de paiement direct pendant plusieurs heures avant que l'application ne soit supprimée.
Pour se protéger à l'avenir (si Epic revient un jour sur l'App Store), Apple a demandé une injonction permanente qui interdit le système de paiement direct dans les applications développé par Epic Games.

Source

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

11. JayFenyx - iPhone

09/09/2020 à 21h59 :

EpicFail incoming...

10. vampirehilare - iPhone

09/09/2020 à 20h42 :

@SamSuffit - iPhone premium
D’où ils abusent  ? Epic Games a signé un contrat, dans un chantier par ex chaque jour de retard peu coûter très cher. Un contrat c’est un contrat, je l’ai pas lu mais peut-être y-a-t-il une clause en cas de rupture de contrat. C’est pas deux écoliers qui jouent aux billes.

9. SamSuffit - iPhone premium

09/09/2020 à 20h05 :

Non là Apple abuse...
Epic c’est tiré une balle dans le pied...
Apple devrait juste renégocier les contrats...
Pas faire des coups bas!

8. gangsta - iPhone

09/09/2020 à 13h32 :

C’est à celui qui fait le plus de bruit. Après tout c’est epic qui a déclenché la guerre. Une façon pour Apple de les empêcher de revenir sur l’AppStore. Car epic ne voudra pas payer. Au final l’ardoise sera lourde pour epic. Ils l’ont bien cherché. Ça va refroidir ceux qui aurait une intention de la sorte. Conclusion si tu veux vendre tes apps sans payer de frais : crée fin store !! Ou va aider Huawei !

7. Ptit Gusse

09/09/2020 à 11h51 :

C'est Dallas le bordel !!!!

6. kakahsbdb - iPhone

09/09/2020 à 10h36 :

@Mediadirect - iPad
N’est ce pas le but d’une entreprise après tout...

5. vampirehilare - iPhone

09/09/2020 à 09h09 :

Épic Games le dindon de le farce.

4. Mediadirect - iPad

09/09/2020 à 08h51 :

A mon avis, c’est encore une belle illustration des dérives du système judiciaire américain qui fait la part belle à l’argent et aux cabinets d’avocats.
Ces derniers ne manquent pas une occasion de « conseiller » à leurs clients d’intenter des procès et prendre au passage leur commission à la hauteur de l’enjeu financier.
Ici, peu importe qui a raison; le but, c’est encore faire de l’argent... Désolant.

3. titibo - iPhone

09/09/2020 à 08h05 :

Apple on est avec toi !!!!
Epic c abusé

2. greg62 - iPhone premium

09/09/2020 à 08h01 :

@Francois Roche - iPhone
👍🏼

1. Francois Roche - iPhone

09/09/2020 à 07h40 :

💪💪 jusqu’au bout Apple 😎

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus