Apple accuse Epic Games d'intimider les plateformes à des fins personnelles

app store logo icon ios 11Nouveau rebondissement dans l'affaire qui oppose Apple et Epic Games. Les avocats d'Epic continuent d'utiliser toutes les stratégies imaginables pour faire en sorte que la justice oblige Apple à accepter un retour de Fortnite sur l'App Store. Du côté des avocats d'Apple, on parle d'une intimidation permanente d'Epic Games pour ses propres intérêts.

L'affaire devient très tendue entre les deux firmes

Apple VS Samsung ? C'est du passé. Bienvenue en 2020, Apple a désormais un nouvel ennemi. Il s'agit d'Epic Games qui a pris l'initiative de contester la commission de 30% de l'App Store en intégrant son propre paiement direct, ce qui a énervé Apple qui a supprimé Fortnite de sa boutique d'applications.
Epic Games a immédiatement riposté en déposant une plainte contre la firme de Cupertino. Désormais tous les échanges entre les deux entreprises se font dans un tribunal devant un juge.
Si la vision d'Apple concernant les stratégies du créateur de Fortnite est très sombre, Epic lui met en avant l'aspect anticoncurrentiel qui règne dans l'App Store. Un sujet qui est au coeur de l'actualité suite aux contestations identiques de Facebook ou encore Spotify.
Le 28 septembre, le juge responsable de l'affaire va convoquer les avocats des deux parties. L'objectif sera de déterminer si une injonction sera prononcée pour obliger Apple au retour de Fortnite dans l'App Store. Pour Apple il est bien évidemment hors de question de réintégrer le Battle Royale d'Epic avec la mentalité actuelle de l'entreprise.

epic games vs apple

Dans une motion d'opposition à quelques jours avant l'audience, Apple a pu s'exprimer pour donner son avis.
Du côté d'Apple on accuse le créateur de Fortnite de profiter du succès de Fortnite pour faire pression, mais surtout intimider les plateformes comme iOS pour réduire la commission de 30%. Apple rappelle que le seul objectif d'Epic Games est de gagner toujours plus d'argent et que l'entreprise ne se bat pas pour la communauté des développeurs, mais pour son propre intérêt.
Mike Schmid le responsable du développeur commercial des jeux d'Apple pour l'App Store a expliqué :

La stratégie d'Epic consiste à contraindre les plates-formes pour son propre profit, sous prétexte d'être "pro-gamer", c'est quelque chose qu'Epic continue de faire. À plusieurs reprises Epic Games a exploité le phénomène mondial qu'est Fortnite pour contraindre les plates-formes à changer leurs règles.

Dans la motion d'opposition, Mike Schmid a avancé un exemple très simple. Lors de la sortie de Fortnite sur le PlayStation Store, l'entreprise a obligé Sony à permettre aux joueurs Fortnite de jouer avec des joueurs Xbox. Cela a toujours été contraire aux règles de PlayStation, mais Epic a tellement insisté que Sony a craqué et a permis le crossplay. Voici la pression phénoménale qu'est capable de mettre Epic Games pour arriver à ses fins.

Cela était explicitement contraire aux règles de PlayStation et Epic a poussé PlayStation dans une situation difficile avec sa propre base d'utilisateurs, où elle a été obligée de faire un changement significatif aux conditions d'Epic, pas aux siennes.

Et justement... Quand Epic Games n'arrive pas à atteindre l'objectif fixé, l'entreprise fait appel à sa communauté pour apporter une continuité à la pression initialement lancée. Nous l'avons vu à plusieurs reprises dès la suppression de Fortnite sur l'App Store.
Epic avait au préalable créé une vidéo reprenant la célèbre publicité 1984 d'Apple, a lancé un mouvement #FreeFortnite sur les réseaux sociaux et a même lancé une compétition contre Apple sur son jeu.

Epic avait menacé de supprimer Fortnite avant le scandale

En tant que consommateur nous ne voyons pas l'envers du décor. Mike Schmid explique dans sa déclaration qu'Epic Games avait déjà fait plusieurs provocations et menaces avant de contester publiquement la commission de 30%.
En effet, Epic avait expliqué à Apple que si les règles de l'App Store ne s'adaptaient pas à ses propres exigences, la suppression de Fortnite serait immédiate et que tous les joueurs ne pourraient plus télécharger leur jeu préféré.
Voici ce que déclare M. Schmid :

À diverses occasions, le personnel d'Epic m'a dit que si Apple ne se conformait pas à ses exigences, Epic mettrait tout simplement fin à sa relation avec Apple et supprimerait ses jeux de la plate-forme iOS. Epic a répété à plusieurs reprises qu'il pouvait le faire parce qu'Apple est le "plus petit morceau du gâteau" en ce qui concerne les revenus de Fortnite. À plusieurs reprises, le personnel d'Epic m'a dit qu'Apple ne représentait que sept pour cent des revenus d'Epic

Des révélations qui ne correspondent pas à une récente étude qui affirme que les revenus issus de Fortnite sur iOS et iPadOS représentent bien des revenus très conséquents. En effet, Epic aurait perçu environ 26 millions de dollars par mois grâce à sa présence sur l'App Store. Selon le site Buy Shares qui a relayé l'information, il s'agissait bien là de la source de revenue la plus importante pour Epic.

Que va-t-il se passer le 28 septembre ?

L'audience du 28 septembre n'est pas du tout celle qui donnera une décision définitive. Si le juge a convoqué les deux parties, c'est principalement pour entendre les deux versions. La seule véritable réponse c'est par rapport à la demande d'Epic Games d'obliger Apple à réintégrer Fortnite sur l'App Store. Il se pourrait également que le juge s'exprime sur des demandes d'Apple qui réclame les revenus générés pendant la période où le paiement direct a été mis en ligne et une injonction permanente bloquant le paiement direct si un jour Fortnite revient.


Source

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

8. pimatptc

17/09/2020 à 08h50 :

@Oklesmistons :
"Viennent pas du Canada, mais des Us, un Pays qui croit au potentiel Apple, lui libère le marché sans laisser une chance à la concurrence".

Parce que selon vous, quel OS est en tête sur la planète? iOS ou Android?

La concurence rest ouverte. Seulement il a été bcp plus simple pour les autres de profiter de 2 systèmes majeurs (3 avant avec Microsoft) sans dépenser un sous dans la R&D, puis se plaindre...un peu facile non?

7. pimatptc

17/09/2020 à 08h43 :

@Oklesmistons :epic ouvrant les yeux au monde...OMG! Mon point de vue est que non, personne n'oblige qui que ce soit d'adhérer à l'iOS, pas plus qu'à google et son android.
Toujours selon moi, un peu moins de Fortnite ouvrirait les yeux de biens des ados au monde réel...

6. Oklesmistons

16/09/2020 à 20h07 :

@gangsta - iPhone :
Et si ce n'étaient que eux....mais non, refusent que les gens soient informés que les services concurrents déjà présents et qui ont fait évoluer leur propre plateforme musicale d'achat, qui fonctionnait de moins en moins bien en vente de musique, sont entrain de la mettre hors course grâce à leur taxe.
Juste le fait que Facebook n'ont pas eu le droit d'informer les utilisateurs que 30% de leurs dons pour x-y cause allait être court circuitée par Apple. Une honte quand il s'agit d'un don. Mais bon, Apple sont ce qu'ils sont.
Viennent pas du Canada, mais des Us, un Pays qui croit au potentiel Apple, lui libère le marché sans laisser une chance à la concurrence.

5. gangsta - iPhone

16/09/2020 à 17h59 :

Il faut évincer ce trublion profiteur. Il veut profiter de l’écosystème IOS sans investissements. Qu’on le dégage!!! Et pourquoi ne pas se contenter des autres plateformes! Non ils veulent la manne provenant d’Apple et emmerdee les monde. Il aurait dû créer leur propre mobile et store.

4. Ptit Gusse

16/09/2020 à 17h16 :

@Oklesmistons
Hooo mon dieu, tu veux dire que c'est la fin des programmes bodytime ??! mdrrr

3. Oklesmistons

16/09/2020 à 16h58 :

Humm, Epic ont simplement ouvert les yeux au Monde.
Apple font le blocking pour les concurrents des jeux online en demandant beaucoup car ce sont des centaines de jeux à mettre sur le Store et surtout à chaque fois des entrées en $ pour les achats et pire, 99$ chaque an pour chaque jeu.
Et c'est ainsi à chaque produit ou fonction Apple ajoutée dans leurs services alors que c'était bien avant présent. Veulent s'accaparer les idées, les proposer et éliminer les concepteurs pour ne plus laisser le choix.
Spotify ils l'ont cloné, le jeux en ligne aussi, et vous allez voir que tous les programmes fitness et autres vont disparaitre...

2. Jrm Djms - iPhone premium

16/09/2020 à 15h14 :

Que apple ou epic Gagne epic peu dire adieux à leur place sur ios! Donc epic a signez pour leur défaite dès le départ

1. 2frais - iPhone premium

16/09/2020 à 13h52 :

Le 28 septembre c’est simple Apple va faire un bébé à Epic 😂

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus