L'ordonnance de Trump contre WeChat pourrait être mise à mal par un juge

wechat icone app ipa iphone ipadIl y a quelques semaines, un groupe appelé "US WeChat Users Alliance" a lancé une procédure judiciaire contre l'ordonnance de Donald Trump qui vise l'application WeChat. Selon le groupe, cela porterait atteinte à leur droit de communication, ils avaient expliqué que pour de nombreuses personnes originaires de Chine qui vivent aux États-Unis, c'est leur seul moyen de communication avec leurs proches en Chine.

L'interdiction de WeChat finalement annulé ?

Ils l'avaient promis et ils l'ont fait. Plusieurs utilisateurs de WeChat ont attaqué l'ordonnance de Donald Trump contre l'application de messagerie instantanée chinoise. Pour apporter des arguments lors de l'audience au tribunal, ils ont misé sur les nombreux passages "flous" dans l'ordonnance. Selon eux, l'interdiction de WeChat par le président Donald Trump est trop vague et n'apporte pas les précisions nécessaires.
Voici ce qu'a écrit le Président des États-Unis pour faire interdire WeChat pour l'ensemble des Américains :

La diffusion aux États-Unis des applications mobiles développées et détenues par des entreprises de la République populaire de Chine (Chine) continue de menacer la sécurité nationale, la politique étrangère et l'économie des États-Unis.
Comme TikTok, WeChat capture automatiquement de vastes bandes d'informations de ses utilisateurs. Cette collecte de données menace de permettre au Parti communiste chinois d'accéder aux informations personnelles et exclusives des Américains

wechat

Les dernières informations relayées par le média Bloomberg sont plutôt positives pour le groupe d'utilisateurs WeChat. En effet, la juge serait prête à mettre en place une injonction préliminaire afin de contrer l'ordonnance Trump :

La magistrate juge américaine Laurel Beeler a déclaré lors d'une audience jeudi qu'elle était disposée à accorder une injonction préliminaire à la demande de la WeChat Users Alliance américaine, car l'ordonnance de Trump est trop vague. Le juge n'a pas rendu de décision définitive sur la demande.

La juge s'est dite consciente que cette interdiction provoquerait de l'anxiété chez les nombreux expatriés chinois qui vivent aux États-Unis.
Laurel Beeler a également mentionné qu'il était important pour une personne de maintenir le lien avec sa famille et de ses amis quand il y a autant de kilomètres qui les séparent.
À noter quand même qu'en Chine, quasiment tout le monde ne communique que par WeChat, l'application est bien plus qu'une simple messagerie puisqu'elle intègre également le paiement sans contact.
Dans l'audience, Michael Drezner l'avocat du gouvernement américain a déclaré :

Le juge ne devrait pas enjoindre l'ordonnance du président en raison de son prétendu caractère vague, car elle ne sera pas mise en œuvre tant que le département du commerce n'aura pas clarifié les transactions interdites

 

Télécharger l'app gratuite WeChat



wechat capture app ipa iphone ipad

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions
Aucun commentaire pour le moment.
Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus