Après son premier échec, la Norvège va utiliser l'API Apple-Google pour son app Covid-19

covid 19 icone app ipa iphone ipadTout comme d'autres pays, la Norvège a voulu faire les choses elle-même avec son application de traçage des contacts pour limiter la propagation du Covid-19. Visiblement, cette première tentative de proposer une application fiable qui préserve la vie privée a été un échec. Aujourd'hui, la Norvège revient sur sa décision et va faire confiance à Apple et Google.

La Norvège reprend à 0

Les applications de traçage contre le Covid-19 sont efficaces uniquement si beaucoup de personnes les téléchargent. Malheureusement, s'il y a un pays qui représente un échec dans le déploiement de l'application de traçage des cas Covid-19, c'est bien la Norvège. Après seulement quelques mois de disponibilité sur l'App Store et le Google Play, le nombre de téléchargements a été très faible et en plus l'application a causé de gros problèmes de confidentialité. C'est essentiellement sur ce point que beaucoup de personnes ont refusé de télécharger l'application sur leurs smartphones !
Comme l'avaient révélé plusieurs médias locaux, le gouvernement a collecté des données et les a stockées dans un serveur. Comprenez après qu'il est difficile de faire confiance et de télécharger l'application après avoir appris cette nouvelle.

La Norvège avait été l'un des premiers pays à lancer son application "Smittestopp" (Stop Infection), disponible depuis le mois d'avril, l'application a réussi à attirer seulement 600 000 Norvégiens sur une population de 5,4 millions. Une bien triste statistique au vu des coûts que cela a engendrée.
Aujourd'hui le gouvernement a décidé de mettre en "pause" l'application pour repartir sur de bonnes bases.
En effet, la Norvège va abandonner son choix de tout faire soi-même pour passer par l'API d'Apple et de Google.

smittestopp

Le projet va donc intégrer une API qui a déjà fait ses preuves dans de nombreux pays dans le monde.
Cette révélation vient de la ministre de la Santé Bent Hoeie qui a expliqué au média Reuters qu’utiliser l'API d'Apple et de Google va donner un second souffle à l'application Smittestopp qui a fortement été critiquée par les Norvégiens.

Le système proposé par les deux firmes californiennes est entièrement basé sur un fonctionnement anonyme. Les données ne sortent pas du téléphone et ne sont pas stockées sur un serveur à la vue de tous. De plus, avec l'API d'Apple et de Google, la Norvège aura toujours la main sur quelques paramètres, elle pourra par exemple définir elle-même ses propres "règles d'expositions" pour éviter que des alertes "contacts Covid-19" se déclenchent trop facilement.
Pour rappel, le traçage que proposent les deux entreprises n'est que via le Bluetooth, il n'y a aucune donnée de localisation.

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

3. JayFenyx - iPhone

28/09/2020 à 21h37 :

Vu comment on pète plus haut que son cul en France, je les vois mal avouer leurs erreurs (sans accuser un tiers) et faire comme la Norvège... mais bon ce monde regorge de surprises !

2. Dewey - iPhone premium

28/09/2020 à 20h24 :

@SamSuffit - iPhone premium
Le gouvernement devrait prendre la même décision, ou juste la retirer des stores. Personne ne s'en sert de toute façon, pas même notre Premier Ministre !

1. SamSuffit - iPhone premium

28/09/2020 à 19h24 :

Et en France? Sont-ils capables de le faire? Car pour l’instant leur appli c’est pas ça...

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus