Alex Birsan a piraté 35 entreprises dont Apple et Microsoft

hackbot jeux de hacker icone jeu ipa iphone ipadUn chercheur en sécurité nommé Alex Birsan s'est fait une solide réputation en hackant par moins de 35 entreprises dont Apple, Microsoft, Tesla, Netflix, Uber et autre Paypal.

Il n'a pas eu vraiment besoin de forcer son talent, il lui a suffit de placer un bout de code malveillant sur des gestionnaires de dépendances publics open-source qui sont utilisés par la plupart des développeurs.

Publicité

 

Il a piraté les plus grandes entreprises américaines

L'approche imaginative a exploité le fait que les systèmes de nombreuses grandes entreprises tirent automatiquement des libraires open-source à partir de référentiels publics.

L'attaque consistait à placer des logiciels malveillants dans des référentiels open source, notamment PyPI, npm et RubyGems, qui ont ensuite été distribués automatiquement dans les applications internes des entreprises.

Contrairement aux attaques de typosquatting traditionnelles qui reposent sur des tactiques d'ingénierie sociale ou que la victime a mal orthographié un nom de paquet, cette attaque particulière est plus sophistiquée car elle n'a nécessité aucune action de la victime, qui a automatiquement reçu les paquets malveillants. En effet, l'attaque a mis à profit une faille de conception unique des écosystèmes open source.

Publicité
code hacks apple
 

L'année dernière, le chercheur en sécurité Alex Birsan a eu une idée en travaillant avec un autre chercheur Justin Gardner. Gardner avait partagé avec Birsan un fichier manifeste, package.json, à partir d'un package npm utilisé en interne par PayPal.

Birsan a remarqué que certains des packages de fichiers manifestes n'étaient pas présents dans le référentiel public npm, mais étaient à la place des packages npm créés de manière privée par PayPal, utilisés et stockés en interne par la société.

En voyant cela, le chercheur s'est demandé si un paquet du même nom existait dans le référentiel public npm, en plus d'un référentiel privé, lequel aurait la priorité ?

Il a rapidement trouvé la réponse : les paquets publics ont la priorité, donc cela a conduit à leur téléchargement automatique. Dans certains cas, il a dû ajouter des numéros de version supérieure pour déclencher un téléchargement par les gestionnaires de dépendances.

La description complète vaut la peine d'être lue, expliquant comment Birsan a pu prouver que les paquets avaient été installés sans déclencher d'alertes.

Bien sûr, les faux paquets étaient inoffensifs et Birsan a alerté les entreprises dès qu'il a obtenu la confirmation d'une infiltration réussie. Il a reçu plus de 130 000 $ en primes de bogues, Apple confirmant qu'il sera bientôt récompensé.

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

2 Teddy Smith - iPhone

10/02/2021 à 21h48 :

Il mérite l’argent des récompenses bravo à lui pour son honnêteté 👍

1 2frais - iPhone premium

10/02/2021 à 17h36 :

Bravo à lui 😏

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus