Brevets : un MacBook Pro virtuel en AR et Temps d'écran 2.0

icon macbook 2016Les futurs ordinateurs MacBook Pro pourraient être entièrement virtuels, car Apple étudie leur création en AR et évalue également le moment où nous avons besoin d'une pause d'écran.

À l'avenir, il se peut que nous n'ayons plus jamais à attendre qu'UPS livre un Mac, nous pourrions pratiquement en créer un devant nous. Il suffirait de porter vos Apple Glass ou tout autre appareil Apple AR pour faire apparaître le MacBook Pro de vos rêves devant vous.

 

La location de Macbook virtuel ?

Apple utilise déjà la réalité augmentée pour nous montrer à quoi pourrait ressembler un Mac sur nos bureaux, mais une demande de brevet récemment révélée va beaucoup plus loin. Un modèle virtuel devant vous répondra à vos gestes sur les touches et affichera ce que la vraie machine ferait.

Les «appareils augmentés» ne se préoccupent pas de savoir où se trouve le MacBook Pro physique. Il peut s'agir de votre propre bureau, vous pouvez le louer à distance à une entreprise comme vous le pouvez avec la ferme de mini-serveurs Mac de Amazon par exemple. La demande de brevet se concentre sur la façon dont vous utilisez un MacBook Pro, ou un autre appareil, virtuellement via un appareil porté sur la tête (HMD).

brevet apple macbook ar virtuel

Par exemple, un HMD peut capturer une image d'un environnement physique qui comprend un ordinateur portable. Le HMD peut détecter l'ordinateur portable, envoyer une requête, recevoir du contenu, identifier l'emplacement de l'ordinateur portable et afficher un objet virtuel avec les informations reçues dans l'environnement de l'utilisateur sur ou à proximité de l'ordinateur portable.

La taille, la forme, l'orientation ou la position de l'objet virtuel (par exemple, un moniteur virtuel ou une extension de moniteur) peuvent également être configurées pour offrir une meilleure expérience utilisateur.

Donc, si vous étiez assis devant un MacBook Pro virtuel 13 pouces et que vous vouliez utiliser un écran plus grand pendant une minute, il pourrait se reconfigurer en modèle 16 pouces.

Dans certaines mises en œuvre, un premier appareil (par exemple, un appareil monté sur la tête) fournit un environnement CGR (computer-generated reality) qui comprend une vue de l'environnement physique et un ou plusieurs autres appareils électroniques. Par exemple, des ordinateurs portables, téléviseurs, haut-parleurs intelligents, appareils mobiles, montres, Internet des objets (IOT), etc.

Dans l'idéal, on imagine une paire de lunettes Apple Glass qui vous montre un MacBook Pro sur un bureau, puis qui enregistre vos mouvements et les envoie à un appareil réel sous forme de clic, de frappe, ou ainsi de suite.

Il ne s'agit que d'une seule demande de brevet sur les milliers pour lesquelles Apple fait un dossier, et il est difficile d'imaginer que l'entreprise quitte le secteur du matériel Mac. Mais si Apple semblait devenir plus une société de services qu'une société informatique, cela pourrait en être la manifestation ultime.

Temps d'écran 2.0

Certaines choses ne changeront sûrement pas, cependant, et c'est en fait démontré dans une deuxième demande de brevet nouvellement révélée. «Création d'environnements de travail, d'apprentissage et de repos optimaux sur des appareils électroniques» est un aperçu détaillé de ce qui est vraiment l'extension logique de Temps d'écran.

Imaginez que vous portez vos Apple Glass, assis devant un Mac virtuel et profondément absorbé par votre travail. «Dans certains cas», indique la demande de brevet, «les utilisateurs peuvent même ne pas savoir qu'ils ont besoin d'une pause».

Apple a déjà fait des recherches pour que "Apple Glass" suive vos yeux pour déterminer si vous êtes intéressé ou distrait, et cette nouvelle demande de brevet veut utiliser la même idée pour déterminer si vous êtes fatigué. «Par exemple, les pupilles des utilisateurs peuvent éprouver une dilatation ou une constriction à des rythmes différents pour différents états cognitifs».

Cette demande de brevet vise autant à rendre le temps de travail agréable qu'à vous inciter à faire une pause.

Certains utilisateurs peuvent aimer travailler dans un environnement calme et peu éclairé, tandis que d'autres préfèrent travailler avec de la musique et une lumière vive. Le désordre dans une pièce ou sur un bureau peut augmenter la créativité pour certains, mais peut être gênant pour d'autres. De même, l'environnement de repos optimal est à la fois individualisé et contextuel.


Si vous portez un appareil Apple AR, il pourrait lire de la musique et présenter des images plus lumineuses, par exemple. Ou lorsque vous avez besoin d'une pause de votre MacBook Pro virtuel, il peut le supprimer.

Bienvenue dans la matrice...

 

Pour aller plus loin

Vous aimerez peut-être


Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions
Aucun commentaire pour le moment.
Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.