Morgan Stanley voit l'Apple Car comme un "game changer"

carplay iconLa banque d'investissement Morgan Stanley a informé ses clients qu'elle s'attend à ce que la future "Apple Car" soit le "VE ultime" et affecte les actions des entreprises automobiles concurrentes. On se demande combien d'action AAPL possède la banque...

Une Apple Car en partage ?

Après avoir prédit qu'Apple allait "changer la donne" dans le domaine de la réalité augmentée, les chercheurs de Morgan Stanley prévoient que la "voiture Apple" fera de même, mais à un rythme plus lent. Selon deux notes distinctes à l'intention des investisseurs, consultées par nos soins, Apple devrait faire dérailler les autres constructeurs.

Soutenant l'affirmation récente de Bloomberg selon laquelle Apple lancera un véhicule entièrement autonome en 2025, l'analyste de Morgan Stanley prévoit peu de ventes initiales cette année-là, avant de connaître une croissance considérable.

apple car concept 2

Décrivant l'ensemble du marché, et pas seulement Apple, M. Jonas s'attend à ce que les "L5", c'est-à-dire les véhicules entièrement autonomes (de niveau 5 donc), mettent quelques années avant de devenir incontournables.

Nous nous attendons à ce que la pénétration des véhicules augmente très lentement en raison d'une multitude de considérations technologiques, morales, juridiques et réglementaires. D'ici l'année fiscale 25, nous prévoyons que les ventes de véhicules entièrement autonomes L5 s'élèveront à environ 100 000 unités, la grande majorité se situant en dehors des États-Unis.

D'ici 2030, nous prévoyons que les ventes de L5 dépasseront 1,8mm d'unités (pénétration de 2% des ventes), 0,4% du parc automobile mondial et 0,5% des kilomètres parcourus dans le monde. D'ici 2040, nous prévoyons que la pénétration des L5 atteindra 7,6% des kilomètres parcourus dans le monde. D'ici 2050, nous prévoyons que le L5 approchera 47% des kilomètres parcourus.

Morgan Stanley estime également qu'il est peu probable qu'une "Apple Car" soit achetée par des particuliers. Au lieu de cela, elle sera partagée par des clients, comme un service de taxi.

Nous pensons qu'une voiture sans volant ni pédales doit être un 'service partagé' et non une 'voiture possédée. Pour être clair, nous ne pensons pas que les consommateurs posséderont le titre de propriété d'une voiture entièrement autonome... mais s'engageront dans le service sous forme d'abonnement ou d'utilité de transport.

Faisant à nouveau référence à l'ensemble du marché et non uniquement à Apple, Morgan Stanley prévoit que les kilomètres parcourus dans le monde en véhicules électriques "atteindront 15 000 milliards de kilomètres d'ici 2030 (contre 12 000 milliards aujourd'hui)."

Morgan Stanley estime qu'ensemble, les automobilistes et les passagers "passent plus de 600 milliards d'heures en voiture chaque année." De quoi retrouver un surplus de productivité au sein d'une Apple Car. Travailler plus, pour gagner plus. Cet adage pourrait également trouver ses limites dans un monde sans répit...

Pour aller plus loin

Vous aimerez peut-être


Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions
Aucun commentaire pour le moment.
Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.