Microsoft a été loin dans les négociations pour que xCloud soit accepté sur l'App Store

xbox iconeApple s'est opposé à plusieurs reprises contre la tendance des plateformes de cloud gaming, l'entreprise ne veut pas de ce type de service sur son App Store. La raison mise en avant, c'est que les utilisateurs peuvent accéder à des contenus qui ne pourront pas être vérifiés par l'équipe de l'App Store, ce qui peut créer des problèmes de sécurité. Pour beaucoup, cela est vu comme un prétexte pour avantager Apple Arcade !

Microsoft a été très loin dans les négociations

Quand Microsoft a eu l'idée d'exporter sa plateforme de cloud gaming xCloud sur iPhone et iPad, l'entreprise savait très bien qu'elle serait confrontée à un mur et que le chemin serait semé d'embûches pour convaincre Apple.
Microsoft ne s'est pas trompé, xCloud a immédiatement été rejeté par la firme de Cupertino, cependant celle-ci n'a pas fermé les discussions par écrit avec Microsoft. À plusieurs reprises, les dirigeants des deux entreprises ont communiqué par mail pour trouver une solution à l'amiable afin que xCloud puisse entrer sur l'App Store d'iOS et d'iPadOS.

Sachant qu'Apple était complètement opposé au cloud gaming sur sa boutique d'applications, Microsoft a sorti les gros moyens en faisant de belles promesses.
Selon les mails révélés par The Verge, Microsoft s'est dit prêt à accéder un grand nombre de demandes d'Apple sur le fonctionnement de xCloud. Voyant que cela n'arrivait pas à convaincre, Microsoft a été jusqu'à s’engager à mettre à disposition des titres Xbox populaires sur iPhone et iPad.

Se soumettre aux demandes d'Apple, proposer des titres Xbox pour l'écosystème pommé, c'est déjà énorme comme deal...
Mais cela n'a pas satisfait Apple.
Microsoft a donc décidé de monter au niveau maximum en mettant sur la table des négociations des jeux exclusifs Xbox triple A aux utilisateurs d'iPhone. Pour la firme de Cupertino, il n'y avait aucune dépense financière, aucun développement à faire, il fallait juste accepter xCloud sur l'App Store.

xcloud

Malgré toutes ces fantastiques idées, Apple a décliné et a fait une contre-proposition.
Au lieu de mettre en ligne xCloud avec un abonnement à renouvellement mensuel, le géant californien a demandé à Microsoft de publier chaque jeu un par un sur l'App Store.
Après avoir étudié cette requête, Microsoft s'est dit que ce n’était pas faisable, car cela provoquerait un travail titanesque sur le plan du développement et décevrait les abonnés qui préfèrent avoir une plateforme unique qui donne accès à un catalogue de jeux complet.

Quand Microsoft a vu qu'il n'était pas possible d'obtenir autre chose de la part d'Apple, l'entreprise a immédiatement interrompu les discussions à ses grands regrets.
Lori Wright le responsable du développement commercial de Microsoft affirme aujourd'hui qu'il est extrêmement dommage que xCloud n'a pas pu intégrer les rangs de l'App Store, car pour tous les utilisateurs qui possèdent un iPhone et/ou un iPad, cela aurait été une opportunité incroyable et très excitante.

Apple s'est exprimé dans cette affaire

À travers son porte-parole Adam Dema, Apple a déclaré à The Verge que si xCloud n'avait pas réussi à entrer sur l'App Store, c'est que l'app ne respectait pas les règles en vigueur :

Malheureusement, Microsoft a proposé une version de xCloud qui n'était pas conforme à nos directives d'examen de l'App Store, en particulier l'obligation d'utiliser l'achat in-app pour débloquer des caractéristiques ou des fonctionnalités supplémentaires dans une application.

Microsoft n'est pas la seule entreprise à avoir eu son service de cloud gaming refusé sur l'App Store. Google a vécu exactement la même expérience. La firme de Mountain View a obtenu la réponse suivante : chaque jeu doit être publié un par un, il n'est pas autorisé d'inclure plusieurs jeux du type "cloud gaming" dans la même application.
Google Stadia a quand même été mis en ligne sur l'App Store, mais l'app sert juste à configurer et à gérer le service sur d'autres appareils.

Cette politique d'Apple a énormément déçu les grands acteurs du cloud gaming, en tant qu'utilisateurs nous sommes nous aussi les premiers pénalisés puisque le cloud gaming se retrouve en "webapp" sur Safari, une expérience moins bonne qui bride les performances, les graphismes et la fluidité des jeux.

Pour aller plus loin

Vous aimerez peut-être


Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

2 heliophile - iPhone

10/12/2021 à 11h42 :

@gangsta - iPhone
Si ça permettait d'avoir au moins une bonne expérience de jeu, ce serait déjà fait par tous les acteurs du cloud gaming. Mais techniquement ce n'est pas possible pour les gros jeux de type fps ou simulation par exemple.

1 gangsta - iPhone

10/12/2021 à 09h27 :

Les pauvres chouchou contre le méchant Apple. Ils n’ont qu’à améliorer le webapp 😂

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.