App Store aux Pays-Bas : les paiements tiers sont désormais obligatoires pour Apple

app store logo icon ios 11Plus le temps passe et moins Apple arrive à protéger son solide business qu'est l'App Store. Après la Corée du Sud, c'est au tour des Pays-Bas d'exiger qu'Apple ouvre les vannes des paiements tiers comme PayPal, Skrill, Stripe, WorldPay... Évidemment, la firme de Cupertino ne voit pas d'un bon œil cette décision et compte bien défendre son point de vue.

Les Pays-Bas obligent l'intégration des paiements tiers

Apple le sait bien, en ouvrant la porte des paiements tiers, il n'est plus possible de toucher une commission sur chaque transaction réalisée depuis l'App Store. Évidemment pour Apple, c'est une perte financière gigantesque surtout si cette tendance devient mondiale. Depuis qu'Epic Games a mis cette problématique en avant dans les médias avec son procès contre Apple, de nombreux pays commencent à se rendre compte que finalement... Il y a quand même un abus de la part d'Apple.

Après la Corée du Sud il y a quelques mois, c'est au tour de l'Autorité de la concurrence aux Pays-Bas de se ranger du côté du créateur de Fortnite.
Dans un communiqué, l'Autorité a expliqué qu'il y avait une pratique anticoncurrentielle flagrante concernant le blocage des paiements tiers sur l'App Store. Pour elle, il est incompréhensible que les utilisateurs dans l'écosystème Apple ne puissent pas acheter du contenu virtuel sur l'App Store en passant par un autre paiement que celui d'Apple.

app store

Cette pratique est présentée comme néfaste pour tout le monde, sauf pour Apple. Un développeur ne peut pas trouver une solution de paiement avec une commission moins élevée que celle de l'App Store et répercutera logiquement les 15% ou 30% sur le coût total facturé à l'utilisateur.

D'après les Pays-Bas, la seule réponse pour sortir de ce système qui n'est avantageux que dans un sens, c'est d'obliger l'ouverture aux paiements tiers. L'Autorité de la concurrence semble consciente que cette initiative ne viendra jamais d'Apple qui sera confronté à une perte financière.
Martijn Snoep le président du conseil d'administration de l'Autorité a déclaré :

Certains fournisseurs d'applications sont dépendants de l'App Store d'Apple, et Apple profite de cette dépendance. Apple a des responsabilités particulières en raison de sa position dominante. C'est pourquoi Apple doit également prendre au sérieux les intérêts des fournisseurs d'applications et fixer des conditions raisonnables. C'est ce que nous obligeons Apple à faire avec cette ordonnance. Protéger les personnes et les entreprises contre les abus de pouvoir de marché dans l'économie numérique est l'une de nos tâches les plus importantes.

Snoep signale que cette décision est obligatoire pour les applications de rencontres, mais aussi l'ensemble des applications issues des autres thématiques.
Cette requête intervient après que le groupe Match (propriétaire de Tinder et Meetic) s'est rapproché de l'Autorité de concurrence des Pays-Bas pour demander de recadrer Apple et les conditions de l'App Store.

Quelles sont les sanctions si Apple refuse ?

Officiellement, Apple a jusqu'au 25 février 2022 pour appliquer ce changement sur l'App Store des Pays-Bas.
Si Apple ne modifie pas les règles, l'entreprise sera confrontée à une amende de 5 millions d'euros par semaine dans un plafond de maximum 50 millions d'euros.

Pour aller plus loin

Vous aimerez peut-être


Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

4 mybin - iPhone

25/12/2021 à 13h14 :

@N103 - iPad
Les gens peuvent poursuivre les Développeurs en voiture sur une nationale aussi 🤣 !

Mais t’as raison en plus, mais j’imaginais une flopée de clients fâchées en train de courser un pauv’ dev’ qui a dû bâcler son app sur la fin parce qu’il devait passer à carrefour acheter des œufs de poules élevées en plein air (y’avait une promo) , avant que Carrefour ne ferme ! 😆

3 mybin - iPhone

25/12/2021 à 13h11 :

@N103 - iPad
Mdrrr 😂

2 N103 - iPad

25/12/2021 à 00h40 :

Et voilà je pense qu’en réponse Apple va bien faire en sorte que quand les clients paient il y ait bien marqué Apple OU X. Et la mention ‘Apple n’est pas responsable pour les paiements à X’
Comme ca les gens poursuivent les développeurs directement en justice.

1 SamSuffit - iPhone premium

24/12/2021 à 21h46 :

Si ça peux servir de test…. Soit il y a que Apple qui est perdant et tant mieux pour les dev…
Soit c’est l’autoroute aux pb, arnaques et autres merdes et l’utilisateur finale morflera…

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.