Les apps peuvent désormais utiliser des paiements tiers sur l'App Store coréen

south korea flag iconAu début de l'année, Apple a annoncé qu'elle se conformerait à une nouvelle loi en Corée du Sud qui exigeait que l'entreprise autorise les systèmes de paiement tiers dans les applications de l'App Store. À partir d'aujourd'hui, les développeurs peuvent enfin demander à utiliser d'autres méthodes de paiement que les in-apps d'Apple dans leurs applications distribuées en Corée du Sud.

Pratiquement un an plus tard

En août 2021, le régulateur sud-coréen a adopté une loi antitrust pour obliger Apple et Google à autoriser les développeurs à utiliser des méthodes de paiement tierces dans leurs applications distribuées sur l'App Store et Google Play. Sans surprise, Apple a fait appel de la décision, mais la société a fini par accepter de se conformer à la loi.

Toutefois, le régulateur sud-coréen n'était pas encore satisfait de la proposition du constructeur américain, puisque la société continuerait à prélever une commission de 27 % pour les transactions effectuées en dehors du système d'achats in-app de l'App Store. Malgré cela, il semble qu'Apple maintiendra les choses en l'état.

app store logo korea coree

Le début des paiements tiers en Corée du Sud

Hier soir, Apple a fourni plus de détails sur la manière dont elle permettra aux développeurs de proposer des fournisseurs de paiement tiers dans leurs applications distribuées en Corée du Sud.

À l'instar de ce qui s'est passé aux Pays-Bas, où Apple a créé un droit spécial pour les apps de rencontres qui proposent des méthodes de paiement alternatives, les développeurs qui souhaitent proposer une option de traitement de paiement alternative en Corée du Sud doivent utiliser une API spécifique de StoreKit.

Les développeurs peuvent continuer à utiliser le système d'achats in-app d'Apple s'ils le souhaitent, mais les apps proposant des méthodes de paiement alternatives ont besoin d'une nouvelle version exclusivement destinée à l'App Store sud-coréen. Apple note également que certaines fonctionnalités comme le partage familial ne seront pas disponibles pour ces apps. La société n'assumera pas non plus la responsabilité de la gestion des abonnements ou des remboursements.

Pour chaque vente réalisée à l'aide d'un mode de paiement alternatif, les développeurs devront tout de même verser une commission à Apple, mais ils bénéficieront finalement d'une remise de 4 %, soit 26 %. Les applications devront indiquer clairement que l'utilisateur paie par le biais d'un système alternatif non pris en charge par Apple.

Il y a actuellement quatre fournisseurs de paiement sud-coréens qualifiés par Apple : KCP, Inicis, Toss et NICE. Si le développeur souhaite utiliser un autre prestataire de paiement, il doit d'abord le faire vérifier par Apple. Pour la soumission d'une app spéciale, les développeurs doivent remplir un formulaire de demande sur le site Web Apple Developer. C'est un peu le parcours du combattant pour gagner quelques miettes.

L'avenir de l'App Store en suspens

C'est une nouvelle concession de la part d'Apple qui est pressée de toutes parts depuis qu'Epic Games a intenté un procès à l'entreprise californienne pour avoir retiré Fortnite de l'App Store. L'entreprise subit une forte pression dans le monde entier concernant le règlement de l'App Store qui est souvent assimilé à un monopole.

La rédaction vous conseille

Vous aimerez peut-être


Nos derniers articles


Suivez-nous avec notre app iSoft
Articles populaires
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

Aucun commentaire pour le moment, lancez la discussion.

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.