La Corée du Sud va décider demain si elle oblige les paiements tiers sur l'App Store

app store logo icon ios 11L'App Store est aujourd'hui le service qui rapporte le plus d'argent chaque trimestre à Apple. Avec l'achat des apps, les achats-in-app et les abonnements à renouvellement mensuel, le géant californien récupère des milliards de dollars tous les ans. Pour protéger sa poule aux œufs d'or, Apple fait tout pour contester le moindre changement qui pourrait impacter cette importante source de revenu.

La pression monte en Corée du Sud

Les développeurs contestent en masse le fonctionnement de l'App Store et de sa politique trop stricte, de grandes entreprises ont déposé des plaintes pour pratiques anticoncurrentielles et position abusive et jusqu'ici... Aucune décision de justice n'a obligé Apple à changer les règles de l'App Store.
Le premier pays à faire basculer les politiques de l'App Store et du Google Play Store pourrait être la Corée du Sud. Le pays est sur le point d'approuver un amendement qui ordonnerait à Apple et Google d'ouvrir aux développeurs la possibilité de proposer des options paiements tierces.

Si cet amendement passe demain, il deviendrait donc possible pour les utilisateurs sud-coréens de réaliser des paiements sur l'App Store et le Play Store via PayPal, Amazon Pay, Skrill... afin d'obtenir par exemple un achat intégré dans un jeu !

app store play store

Chez Apple, on considère cela comme une mauvaise nouvelle puisque cela :

dégraderait la confiance des utilisateurs dans les achats de l'App Store et viendrait même réduire les opportunités de vendre des achats intégrés pour les plus de 482 000 développeurs enregistrés en Corée du Sud.

Apple fait aussi mention d'une croissance massive de fraudes et de problèmes liés à la protection de la vie privée. De plus, lors d'une rétractation ou litige, au lieu de s'adresser directement à Apple, l'utilisateur devra trouver le moyen de contacter l'entreprise par laquelle il est passé pour réaliser la transaction. Apple décrit cette expérience comme quelque chose de compliqué et pénible.

Ce qu'oublie de dire la firme de Cupertino, c'est que la perte financière va être catastrophique puisque qui dit "option de paiements tierce" dit forcément une perte totale du contrôle de la commission de 30% et de 15%. La Corée du Sud ne représente pas la plus grosse part des revenus de l'App Store, mais à l'année, c'est tout de même une perte de plusieurs dizaines de millions d'euros.
Une nouvelle qui a de quoi faire paniquer les investisseurs et probablement faire chuter l'action d'Apple en bourse dès demain si la Corée du Sud valide l'amendement.

Source
 

Pour aller plus loin

Vous aimerez peut-être


Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions
Aucun commentaire pour le moment.
Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.