Google ouvre le Play Store aux paiements tiers en Europe

google iphoneSuite à l'approbation finale de la loi sur les marchés numériques par le Conseil de l'Union européenne, Google a annoncé qu'il autorise désormais les développeurs d'applications non ludiques à proposer des systèmes de facturation alternatifs aux utilisateurs de l'Espace économique européen (EEE), qui comprend les pays de l'Union européenne dont la France mais aussi l'Islande, le Liechtenstein et la Norvège.

Une commission légèrement réduite

Google réduira sa commission de 3 % pour les achats in-app effectués via un système de facturation alternatif dans l'EEE. Selon Google, cette mesure signifie que 99 % des développeurs se verront facturer une commission de 12 % lorsqu'un client effectue une transaction par le biais d'un processeur de paiement tiers, contre 15 % par le biais du système de facturation de Google Play. Google a déclaré que ces frais réduits soutiennent les investissements de l'entreprise dans Google Play et Android.

Google a déclaré qu'il prévoyait d'étendre son programme de système de facturation alternatif aux développeurs d'applications de jeux pour les utilisateurs de l'EEE avant la date d'entrée en vigueur de la loi sur les marchés numériques, soit dans au moins six mois.

Le système de facturation de Google Play restera obligatoire pour toutes les applications distribuées par la boutique dans tous les autres pays, y compris les États-Unis.

Les développeurs doivent remplir un formulaire de déclaration pour proposer des systèmes de facturation alternatifs dans l'EEE. À partir du 1er août 2022, les développeurs seront tenus de déclarer à Google Play le montant de toutes les transactions payées à partir du système de facturation alternatif.

Les développeurs souhaitant en savoir plus sur le programme et s'inscrire peuvent consulter ce document d'assistance sur le site Web de Google. La société a déclaré que d'autres exigences du programme et mesures de sécurité seront communiquées dans les semaines à venir, toujours en rapport avec la loi DMA.

google play store dma paiement alternatif

Et Apple alors ?

Apple n'a pas encore annoncé son intention d'autoriser les applications de l'App Store à proposer des systèmes de facturation alternatifs aux utilisateurs de l'EEE. Pour se conformer à la réglementation des Pays-Bas, Apple autorise les applications de rencontres à proposer des systèmes de facturation alternatifs dans ce pays, Apple réduisant sa commission de 3 % pour les transactions. Le mois dernier, Apple a également commencé à autoriser les développeurs de Corée du Sud à proposer des systèmes de facturation alternatifs aux utilisateurs de ce pays.

La rédaction vous conseille

Vous aimerez peut-être


Nos derniers articles


Suivez-nous avec notre app iSoft
Articles populaires
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

Aucun commentaire pour le moment, lancez la discussion.

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.