App Store : La Corée du Sud attend qu'Apple et Google se conforment aux paiements tiers

app store logo icon ios 11La Corée du Sud a été le premier pays dans le monde à exiger que les paiements tiers soient autorisés sur l'App Store et le Google Play Store. Si c'est une bonne nouvelle pour les consommateurs et surtout les développeurs, cette nouvelle loi a été accueillie avec moins d'enthousiasme par Apple et Google qui ne vont plus pouvoir récupérer leur commission de 15 et 30%.

La Corée du Sud relance le dossier

Le mois dernier, la Corée du Sud a adopté un nouvel amendement à une loi existante pour obliger Apple et Google à autoriser les paiements tiers (PayPal, Square, Payline, Skrill, Amazon Pay, Stripe, WePay...) dans les applications.
Jusqu'ici, les deux géants californiens obligeaient les développeurs à passer par le paiement maison, c'est-à-dire le paiement de l'App Store et du Google Play Store, celui avec la commission.
Cette règle en vigueur depuis la création des deux stores ne va plus tenir en Corée du Sud, le gouvernement vient d'ordonner l'ouverture aux paiements tiers. Les développeurs pourront toujours passer par le paiement d'Apple ou de Google, mais auront aussi la possibilité d'ajouter des paiements tiers.

Les deux entreprises savent très bien que la communauté des développeurs va tout faire pour que les utilisateurs passent exclusivement par les paiements tiers pour éviter la commission des stores.
Avec cette technique, tous les gains générés iront à 100% dans les poches du développeur et Apple ainsi que Google n'auront pas un centime sur les transactions !

app store play store

S'apercevant que les deux principaux distributeurs d'applications sur smartphones et tablettes n'étaient pas très motivés à l'idée de changer les règles de leurs stores, la Corée du Sud vient de demander des plans de conformité. Cela va permettre de savoir précisément comment Apple et Google vont s'y prendre pour inclure cette nouvelle règle et comment l'organisation va avoir lieu.

Cette demande de dernière minute de la Corée du Sud est aussi là pour rappeler l'obligation d'Apple et de Google vis-à-vis de ce nouvel amendement. Un excellent moyen pour mettre un petit coup de pression aux deux entreprises qui veulent à tout prix préserver leur business sans aucune contrainte !

Apple n'est pas convaincu

Même si la firme de Cupertino ne va pas avoir le choix et va être obligée de repenser son modèle en place depuis plus de 10 ans, celle-ci n'est toujours pas convaincue à l'idée que des paiements tiers soient une bonne chose au sein des applications iOS et iPadOS.

À plusieurs reprises, l'entreprise a rappelé à la Corée du Sud que son moyen de paiement est le plus sûr et fiable pour les consommateurs, que c'est une sécurité absolue pour chaque transaction réalisée entre le développeur et l'utilisateur.
Malheureusement pour Apple, la Corée du Sud ne veut rien entendre et confirme sa volonté d'imposer les paiements tiers pour les achats intégrés dans les applications.

Apple a essayé de contourner le nouvel amendement

Avant d'autoriser officiellement les développeurs sud-coréens d'inclure des paiements tiers, la firme de Cupertino a testé un système qui n'a pas du tout plu à la Corée du Sud.
Le géant californien a permis pendant quelques jours aux développeurs d'ajouter des liens redirigeant vers des sites web permettant de réaliser une transaction sécurisée.

Cette expérimentation n'a pas été jugée comme conforme par la Corée du Sud, celle-ci demande que les paiements tiers soient exactement au même niveau que le paiement classique de l'App Store. Autrement dit, s'il y a un bouton "Paiement via App Store", il doit y avoir l'équivalent à côté avec un bouton "Paiement via PayPal" ou "Paiement via Skrill".
Cette technique inventée par Apple était probablement présente pour dégrader l'expérience utilisateur, ce qui aurait peut-être poussé à passer par le paiement via l'App Store pour éviter d'avoir à quitter l'app.

Dans combien de temps les paiements tiers arrivent dans le pays natal de Samsung ?

Cette modification est historique et embête énormément Apple et Google. Le gouvernement sud-coréen a conscience que ce changement est brutal et qu'il doit être réalisé en douceur, c'est pour cette raison que le pays a décidé de laisser un peu de temps aux deux entreprises pour modifier les règles de leurs stores.
Officiellement, l'App Store et le Google Play Store doivent accepter les paiements tiers en Corée du Sud : dès la mi-octobre (sans date précise).

Sans surprise, la situation est suivie de près pour éviter qu'Apple ou Google oublient de mettre en place cette nouvelle réglementation. Les plans de conformité pour le nouvel amendement devraient arriver très vite, s'ils sont publics nous saurons précisément quelles seront les conditions d'Apple. Il est par exemple possible que certains paiements tiers soient autorisés et d'autres non.

Source

Pour aller plus loin

Vous aimerez peut-être


Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

3 Anarki - iPhone

30/09/2021 à 08h55 :

@2frais - iPhone premium
Oui effectivement très bon point de vu !

2 2frais - iPhone premium

30/09/2021 à 08h52 :

@Anarki - iPhone

😂 grave,
mais à choisir s’ils prennent une commission en payant part Apple c’est plus sécurisé ça me dérange pas surtout que cette commission ne nous est pas ponctionné.
Maintenant si c’est moins cher grâce a ça je valide 💯

1 Anarki - iPhone

29/09/2021 à 23h17 :

Fini la poule aux œufs d’or

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.