Les jeux qui permettent de gagner des NFT sur l'App Store interdits en Corée du Sud

south korea flag iconLa Corée du Sud demande à Apple et Google de supprimer les jeux "Play to Earn" de leur boutique d'applications sur leur territoire. Le pays a toujours été très strict sur ce point-là et la démocratisation du genre ne plaît pas du tout aux autorités.

La Corée du Sud muscle son jeu au sujet des NFT et autres jeux d'argent

Depuis que le grand patron de Meta (ex Facebook), Mark Zuckerberg, a pris la parole au sujet du métavers il y a quelques mois, ce domaine n'a cessé de prendre de l'ampleur médiatique emportant avec lui les fameuses monnaies virtuelles et le système de NFT.

applications sur l app store

S'ils existent depuis un petit moment, les NFT commencent seulement maintenant à se faire connaître auprès du grand public. Pour rappel, les Non Fongible Token (NFT) sont des "objets numériques" qui grâce à la blockchain peuvent rester individuels. Pour faire simple, c'est un système qui permet d'acheter et de revendre des biens numériques, ce qui n'était jusqu'à présent pas possible.

Pour ce qui est du secteur des jeux vidéo, les NFT sont de plus en plus présents dans les jeux mobile et ne devraient pas tarder à débarquer sur les jeux console même si ce n'est pas encore gagné au vu du tollé qu'a subi la nouvelle plateforme Qwartz d'Ubisoft à son lancement il y a quelques semaines.

La barrière entre jeux vidéo et jeux d'argent devient donc assez difficile à déterminer et c'est pour cela que la Corée du Sud est le premier pays à prendre les devants avec des mesures drastiques. Comme le souligne Coin Telegraph, le pays a mis en place une nouvelle loi interdisant le téléchargement de jeux "Play to Earn" (jouer pour gagner) sur l'App Store et le Play Store. Apple et Google doivent de ce fait supprimer toute cette catégorie de jeux en Corée du Sud.

Les autorités sud-coréennes dont la Cour Suprême et le ministère de la Culture, du Sport et du Tourisme vont dans le même sens et déclarent que cette fonction d'achat d'éléments puis de revente pour e tenter de faire des bénéfices n'a plus rien à voir avec les jeux vidéo.

Le pays se bat déjà depuis un bon moment sur cette thématique et a déjà subi plusieurs échecs par le passé. L'avenir nous dira si Apple et Google vont respecter cette demande mais au vu de l'ampleur économique qu'il y a autour, des doutes subsistent. Rappelons que la Corée du Sud fait également partie des pays très véhéments à l'égard de l'App Store et de ses pratiques jugées anti-concurrentielles.

Une prise de position claire qui est à rapprochée de celle de la Belgique qui a interdit les jeux de lootbox.

Pour aller plus loin

Vous aimerez peut-être


Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions
Aucun commentaire pour le moment.