L'Europe pourrait obliger Apple à accepter les stores et les paiements tiers ce mois-ci

app store logo icon ios 11C'est un véritable bras de fer qui dure depuis plusieurs années : l'Europe veut mettre fin à l'exclusivité de l'App Store sur les appareils de l'écosystème Apple et souhaite également ouvrir les paiements tiers aux développeurs. Évidemment, la firme de Cupertino ne voit que des contraintes à ce modèle économique qui lui fera perdre de l'argent et qui mettra en danger la sécurité et la confidentialité des utilisateurs.

Une obligation dès ce mois-ci ?

Selon un récent rapport du Wall Street Journal, l'Union européenne pourrait bientôt rompre définitivement la politique d'Apple sur la distribution des apps et les paiements entre utilisateurs et développeurs. La nouvelle législation est en cours de préparation depuis plusieurs années et celle-ci arrive enfin à son terme pour une application de manière imminente.
Ce que veut l'UE, c'est une véritable "Loi sur les marchés numériques", elle aura pour objectif de complètement casser ce que propose Apple depuis des années avec ses iPhone, iPad, Apple Watch et Apple TV.

Autrement dit, les clients européens pourront télécharger leurs applications sur des stores tiers qui ne sont pas gérés par Apple et il sera aussi possible de réaliser des transactions financières par un autre moyen que le paiement classique de l'App Store. Les développeurs pourront ajouter des systèmes de paiements comme Amazon Pay, PayPal, Skrill... Apple pourrait même ne pas avoir son mot à dire à ce sujet !

app store

L'Union européenne a totalement conscience qu'Apple n'est pas du tout pour ce type de pratique, cela va à l'encontre de ses propres principes sur la sécurité et le respect de la vie privée de ses millions d'utilisateurs.
Pour l'UE, ces deux points sont évidemment importants, mais ils ne peuvent pas être utilisés pour placer Apple dans un contexte anticoncurrentiel en éliminant tout ce qui pourrait faire de l'ombre sur son business très lucratif qu'est l'App Store.

Selon le rapport, Apple pourrait être sanctionné de sommes conséquentes si elle venait à adopter le même comportement déjà aperçu aux Pays-Bas, c'est-à-dire préférer payer une amende toutes les semaines plutôt que respecter la loi.
Le non-respect de la loi sur les marchés numériques pourrait coûter à Apple des dizaines de millions de dollars qui se renouvelleraient de manières régulières. L'objectif est de dissuader la firme de Cupertino de frauder cette loi et d'imposer sa propre politique en Europe.

Craig Federighi s'est exprimé à propos de cette menace qui pourrait bientôt être mise à exécution par l'UE, selon ses déclarations, tous ces changements empêcheraient Apple de continuer à proposer la plate-forme sûre qu'ont déjà les utilisateurs européens.

Les gouvernements et les agences internationales du monde entier ont explicitement déconseillé les exigences en matière de sideloading, qui paralyseraient les protections de la vie privée et de la sécurité que les utilisateurs sont en droit d'attendre.

Apple a déjà eu l'occasion l'été dernier de dévoiler sa préoccupation auprès de Margrethe Vestager, la vice-présidente exécutive de la Commission européenne qui s'occupe de la concurrence numérique. Malheureusement, le géant californien n'a pas réussi à convaincre Vestager et la faire changer d'avis avec ses arguments sur la sécurité et la confidentialité. Après un entretien avec Tim Cook, la vice-présidente a préféré continuer le développement de cette loi sur les marchés numériques.

Combien de temps reste-t-il encore au modèle actuel de l'App Store ? Si pour l'instant il est impossible de le savoir, il faut comprendre que nous approchons progressivement de la fin d'une politique d'Apple qui existe depuis 2007.

La rédaction vous conseille

Vous aimerez peut-être


Nos derniers articles


Suivez-nous avec notre app iSoft
Articles populaires
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

9 Kevin Meunier - iPhone

19/03/2022 à 18h36 :

Je suis en général toujours du côté d’Apple dans sa politique hyper protective. Le problème est qu’il devient difficile en tant que codeur de publier certaines appli sur l’AppStore parce qu’Apple juge qu’il y a suffisamment d’appli similaires (même quand ce n’est pas le cas) dans son store. Donc entre inviter d’un côté à développer des app pour iPhone, et de l’autre côté jeter le programmeur qui a terminé son long boulot de codage au simple prétexte que le mec qui accepte ou rejette les appli ne sait pas faire preuve de pertinence, ça fait mal au uc* ! Alors pour une fois, raz la couenne de la sécurité hyper verrouillée d’Apple et vive les alternatives.

8 RomualdYT - iPhone

18/03/2022 à 12h14 :

@Carpette Deroule - iPhone
On verra bien, je comprends vos points de vue
Mais clairement, ça évitera un monopole et des limitations injustifiées
Et ne rêvez pas, Apple va rendre complexe le sideloading, ils vont l’ouvrir mais on les connaît, alors on verra bien

7 Yit - iPhone premium

18/03/2022 à 12h14 :

Dans ce cas autant aller chez Androïd… 🤦‍♂️

6 Azzh - iPhone

18/03/2022 à 10h06 :

Pour une fois que je suis du côté d’Apple pour des raisons de sécurités.

5 Carpette Deroule - iPhone

17/03/2022 à 21h52 :

@RomualdYT - iPhone

Une bonne nouvelle ?
Un store qui ne contrôlera pas les applications et qui pourront contenir des virus ou sniffer vos données personnelles ? 🤷‍♂️

Non désolé, c’était le gros avantage de Apple d’avoir des applications sur à 99,999% 😉

4 Wacko - iPhone premium

17/03/2022 à 21h51 :

Une excellente nouvelle... pour les hackers !
Ils pourront proposer leurs apps vérolées sur le web et sur des stores complètement bidons !

Donc, oui aux stores alternatifs, mais dix fois oui au contrôle extrêmement strict d'Apple ! Les apps téléchargées en dehors de l'App Store ne doivent impérativement pas avoir accès à Apole Pay, aux contacts, à iCloud, etc. Bref, à aucun service Apple ni donnée personnelle stockée sur l'iPhone !!

3 Gurvan - iPhone premium

17/03/2022 à 21h41 :

Chacun son point de vue, pour moi : soutien total à Apple. Point barre.

2 Le Xam - iPhone

17/03/2022 à 21h33 :

@RomualdYT - iPhone
Pas du tout ça va être dramatique cette fuite des données

1 RomualdYT - iPhone

17/03/2022 à 21h22 :

Une très très bonne nouvelle pour les utilisateurs

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.