Une cadre de Twitter Irlande a fait appel à la justice pour conserver son emploi

twitter icone app ipa iphone ipadDepuis qu'Elon Musk a pris les commandes de Twitter, c'est la panique générale en interne du célèbre réseau social. Le milliardaire a commencé par une vague de licenciements pour réduire les coûts liés aux salaires, puis a enchainé avec un mail demandant si les employés étaient prêts à travailler largement plus pour bâtir le "nouveau Twitter" dont rêve Musk depuis toujours. Sans surprise, ce mail a provoqué une tonne de démissions au siège aux États-Unis, mais aussi sur les autres sites de Twitter, dont l'Irlande.

Elle se fait licencier, mais se bat pour garder son travail

Tous les jours, Twitter est au cœur de l'actualité pour ce qui se passe en interne, la politique brutale d'Elon Musk pousse aux démissions jour après jour, ajoutons à cela des licenciements qui se sont comptés par milliers depuis la prise de fonction de la nouvelle direction.
Si la majorité des employés ont accepté leurs ruptures de contrat, avec plusieurs mois de salaires en compensation, le temps de trouver un travail ailleurs, d'autres ne veulent pas quitter leur poste chez Twitter. C'est le cas de Sinead McSweeney qui était la vice-présidente mondiale de la stratégie publique en Irlande.

McSweeney qui est une "amoureuse de Twitter" depuis la naissance du réseau social, n'envisage pas de quitter l'effectif, surtout qu'elle n'a fait aucune faute grave et a toujours respecté son contrat de 40 heures en allant même jusqu'à 75 heures par semaine depuis l'arrivée d'Elon Musk !

sinead mcsweeney twitter

Sinead McSweeney a fait partie des employés qui ont été congédiés au siège irlandais. Quelques jours avant l'envoi du mail pour demander quels étaient les salariés prêts à travailler plus, McSweeney a eu un entretien téléphonique avec Elon Musk.
Le PDG a tenté de la rassurer en expliquant que tous les employés compétents et expérimentés qui allaient quitter l'entreprise seraient recontactés pour revenir dans l'effectif et signer un nouveau contrat de travail.

La vice-présidente lance une action en justice

Dès son licenciement, Sinead McSweeney a été remercié par ses supérieurs et l'accès à ses outils a été bloqué dans l'heure qui a suivi. Elle a immédiatement pris l'initiative de lancer une action en justice pour se faire entendre et contraindre Twitter à la reprendre.
La Cour suprême d'Irlande a rapidement étudié le dossier et enquêté sur l'éviction de McSweeney, les conclusions ont révélé un licenciement abusif.

Les avocats de Twitter ont reçu une lettre de la part de la justice irlandaise pour demander l'annulation du licenciement de la vice-présidente mondiale de la stratégie publique. À l'heure actuelle, Sinead McSweeney n'est pas revenue dans l'effectif de Twitter en Irlande, elle ne peut pas assister aux réunions ni accéder à sa boite mail et aux outils professionnels qu'elle a toujours utilisés.

D'autres procédures similaires sont en cours en Irlande, mais aussi aux États-Unis où de nombreux salariés se battent pour dénoncer la politique inadmissible d'Elon Musk qui renvoie des employés pour "réduire les coûts" et qui parle après de recrutements pour combler les départs.

Source

Télécharger l'app gratuite Twitter



twitter capture app ipa iphone ipad

Vous aimerez peut-être


Nos derniers articles


Suivez-nous avec notre app iSoft
Articles populaires
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

1 Thibault974 - iPhone premium

28/11/2022 à 13h38 :

J’ai jamais compris les gens qui utilisent la justice pour garder leur emploi. Perso je bosserai pas dans une boîte qui me veut pas

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.