Chiffrement de bout en bout des données iCloud : le FBI s'inquiète de cette évolution !

icloud drive iconeHier soir, Apple a annoncé l'arrivée du chiffrement de bout en bout sur davantage de données qui sont sauvegardées sur iCloud. Désormais, nos sauvegardes d'appareils Apple seront protégées comme les rappels, les notes, les messages, les photos... Cette avancée spectaculaire en termes de cybersécurité semble faire peur au FBI. En effet, l'agence fédérale des États-Unis craint de voir plusieurs de ses enquêtes futures être confrontées à des murs dès qu'il s'agira d'utilisateurs Apple impliqués !

Le FBI s'inquiète

Le chiffrement de bout en bout est devenu un "standard" sur les applications de messageries instantanées, c'est même un argument pour convaincre de nouveaux utilisateurs d'utiliser l’app et discuter avec leurs proches !
Toutefois, cette méthode de protection des données en cas d'intrusion était peu populaire jusqu'ici pour les données enregistrées dans les cloud. Du côté d'Apple, l'adoption du chiffrement de bout en bout aura pris énormément de temps, la firme de Cupertino voulait d'abord être sûre de proposer quelque chose de fiable et sécuriser.

Cette nouveauté qui débarquera dès iOS 16.2 inquiète le FBI et les gouvernements. Dans le cadre des enquêtes policières, les autorités peuvent être amenées à solliciter Apple avec un mandat pour récupérer des données personnelles hébergé sur iCloud pour un utilisateur en particulier.
Bien sûr, Apple doit se conformer à la loi pour éviter d'avoir des problèmes, l'entreprise donne donc accès à ce que demandent les autorités. Cependant, qu'est-ce qui va se passer maintenant que les données seront chiffrées de bout en bout ?

apple fbi

La police pourra continuer à réclamer un accès via des mandats, mais celle-ci recevra des données inexploitables puisque personne n'aura la clé de déchiffrage en dehors de l'utilisateur ! Cette situation risque d'être compliquée puisqu'on se doute bien qu'une personne arrêtée ne coopérera pas si elle a des choses à se reprocher.

Le Federal Bureau of Investigation (FBI) s'est dit "très préoccupé par le danger que représentent le chiffrement de bout en bout et l'accès par l'utilisateur seulement", dans une déclaration au Washington Post. Le FBI a demandé un "accès légal par conception", affirmant que le chiffrement de bout en bout et la protection avancée des données d'Apple rendent plus difficile l'accomplissement de leur travail.

Dans un court communiqué, le FBI explique brièvement que ne plus pouvoir accéder à certaines données peut être dangereux pour le peuple américain. Imaginons un terroriste qui se fait arrêter, les enquêteurs chercheront en priorité à savoir si l'homme a agi seul ou s'il a été accompagné d'une autre personne. Pour obtenir des informations pertinentes, il n'y a rien de mieux que de fouiller sur les données sauvegardées dans le cloud !
Malheureusement, ce ne sera plus possible avec la nouvelle politique d'Apple...

Vous aimerez peut-être


Nos derniers articles


Suivez-nous avec notre app iSoft
Articles populaires
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

3 iban - iPhone

08/12/2022 à 23h13 :

Oooooh jamais content

2 Ecureuil Amical - iPhone premium

08/12/2022 à 21h31 :

Pauvre autorités, qui ne peuvent plus agir tranquillement … Je suis déçu !

1 jmarc91 - iPhone premium

08/12/2022 à 19h20 :

Mince ils vont plus pouvoir espionner qui ils veulent !! Après si ils on un suspect les juges ordonneront de débloquer le téléphone ! Mais au moins le et Mme tout le monde auront pas leurs photos de familles et d amis espionner dans leur dos

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.