Le créateur d'AltStore réaffirme que les stores tiers sur iOS ne sont pas une bonne idée

altstore icon.pngEn réponse aux réglementations imminentes de l'Union européenne, Apple travaillerait à de profonds changements dans le fonctionnement d'iOS et de l'App Store. Selon Bloomberg, la société américaine envisagerait même d'autoriser des boutiques d'applications alternatives sur ses appareils. Le développeur Riley Testut, qui a créé AltStore, a fait part de ses réflexions sur la prise en charge officielle par iOS des App Store tiers.

Apple a toujours été claire sur l'ajout d'application hors du processus officiel (le sideloading) car cela entraîne des risques pour les utilisateurs, notamment avec les logiciels malveillants. Pourtant, l'Europe semble l’avoir poussée à changer de fusil d’épaule.

À quoi ça sert AltStore ?

Pour ceux qui ne le savent pas, AltStore est un magasin d'applications alternatif pour iOS qui peut être installé même sans jailbreak en utilisant certains outils de développement. Si Apple finit par autoriser les boutiques d'applications tierces pour iOS, les utilisateurs pourront installer AltStore sur leurs iPhone et iPad sans avoir à modifier le système ou à utiliser des astuces. Actuellement, ce logiciel permet par exemple d’installer des émulateurs qui ne sont pas autoriser sur App Store.

L’avis d’un créateur de store tiers

Mais comment Testut voit-il cette situation ? Eh bien, bien qu'ayant créé l'AltStore, le développeur estime que l'ouverture d'iOS à toute alternative à l'App Store pourrait être préjudiciable aux utilisateurs, chose qu’il avait déjà déclarée en mai dernier. Et voici pourquoi.

Selon Testut qui s’est exprimé sur Twitter, l'App Store "joue un rôle important" pour garantir l'intégrité et la sécurité d'iOS, puisque chaque application qui y est disponible doit suivre les directives d'Apple et passer par un processus d'examen. Le développeur décrit l'App Store comme "un lieu unique auquel les utilisateurs font confiance", même s'il affirme également qu'il présente des "défauts".

altstore altserver header.jpeg

Le développeur estime que la présence d'autres magasins d'applications sur iOS "perturberait" probablement l'expérience globale des utilisateurs et des développeurs. Outre les problèmes de sécurité, les développeurs de l'App Store n'ont pas à se soucier du paiement et de la distribution.

Et pour les développeurs, le fait de ne pas avoir à gérer les paiements nous-mêmes ou à comprendre la distribution est ÉNORME.

Testut pense également que certaines grandes entreprises, comme Meta, pourraient vouloir créer leur propre boutique pour éviter les directives de l'App Store. Cela obligerait les utilisateurs à avoir plusieurs app stores installés sur leurs appareils pour trouver toutes les applications dont ils ont besoin. Dans le même temps, ces entreprises pourraient également payer d'autres développeurs pour migrer leurs applications de l'App Store officiel vers le leur.

Maintenant, vous DEVEZ utiliser 3 app stores différents, sinon vous perdrez l'accès aux applications que vous utilisez déjà ! Donc oui, c'est un choix - mais le choix n'est PAS "est-ce que j'utilise les magasins tiers pour avoir de nouvelles applications cool", mais plutôt : est-ce que j'utilise les magasins tiers juste pour continuer à utiliser mes applications actuelles.

Le créateur d'AltStore considère le chargement latéral comme la meilleure solution pour qu'Apple se conforme à la nouvelle loi de l'Union européenne tout en protégeant l'App Store et ses développeurs.

Pour Testut, le fait d'obliger les utilisateurs à sideloader les applications sur Mac réduirait le nombre d'entreprises intéressées par la distribution d'applications en dehors de l'App Store, tandis que les développeurs comme lui pourraient distribuer leurs projets aux utilisateurs sans aucun artifice.

Dans ce scénario, il n'y a guère d'incitation pour les applications à succès à quitter l'App Store - le processus de chargement latéral des applications dissuaderait les moins férus de technologie, réduisant ainsi leur base d'utilisateurs potentiels. Mais pour les applications non autorisées dans l'App Store, comme ma propre application Delta ? Elles peuvent enfin exister !

Alors bonne ou mauvaise idée ?

Pour l'instant, toute supposition sur la manière dont Apple ouvrira iOS aux boutiques d'applications tierces est purement spéculative, puisque nous parlons toujours d'une rumeur.

Bien que Testut ait des arguments solides sur l'importance de l'App Store pour la sécurité d'iOS et de ses utilisateurs, autoriser des app stores alternatifs ou même le sideloading directement sur l'iPhone et l'iPad ne changerait probablement pas grand-chose pour la grande majorité des utilisateurs.

En effet, en prenant le parallèle d’Android, un système où vous pouvez avoir des magasins d'applications alternatifs et vous pouvez installer des applications provenant d'autres sources, 95% des utilisateurs au moins reste sur le Google Play Store. Pourquoi ? Parce que tous les grands acteurs ont leurs applications disponibles dessus et le processus est simple et sécurisé.

Et vous, quel est votre avis ?

Vous aimerez peut-être


Nos derniers articles


Suivez-nous avec notre app iSoft
Articles populaires
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

2 Joseph Mamadounho - iPhone

17/12/2022 à 10h55 :

Je pense que c’est à chaque utilisateur de décider de comment il va traiter son iPhone, parce que aucun store alternatif ne sera pré installé sur l’iPhone à sa sortie du carton. Moi je reste partager sur la question.

1 Guile Lagoutte - iPhone premium

16/12/2022 à 08h04 :

Penser que les store alternatif feront baisser les prix est une utopie, sur le droid, les prix sont tous alignés. Je ne vois pas l’interêt. Après le sideloading, why not !

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.