Le développeur de AltStore se prépare aux App Store tiers

altstore icon.pngSi vous êtes nostalgique des jeux des années 80, 90 et 2000, vous connaissez peut-être Delta, l'émulateur de Riley Testut qui permet de jouer à des jeux de NES, SNES, Game Boy, Nintendo DS, Nintendo 64, tout en pouvant utiliser des codes de triche, des skins personnalisés et bien plus encore. Comme nous l'avions vu, il faut d'abord installer AltStore sur Mac puis sur iOS pour pouvoir ensuite "sideloader" Delta sur un iPhone ou un iPad. C'est ça ou le jailbreak.

Cette bidouille pourrait bientôt être de l'histoire ancienne. Avec iOS 17 qui arrive, Apple pourrait introduire un moyen d'autoriser les boutiques d'applications tierces sur ses appareils. Et à ce propos, nos confrères de iMore se sont entretenus avec Riley Testut pour savoir comment Alt Store pourrait s'intégrer dans les plans futurs d'Apple.

À quoi ça sert AltStore ?

Pour mémoire, AltStore est un magasin d'applications alternatif pour iOS qui peut être installé même sans jailbreak en utilisant certains outils de développement. Si Apple cède et autorise les boutiques d'applications tierces sur iOS, les utilisateurs pourront installer AltStore sur leurs iPhone et iPad sans avoir à modifier le système ou à utiliser des bidouilles. Actuellement, ce logiciel permet par exemple d’installer des émulateurs qui ne sont pas autoriser sur App Store.

altstore delta emulator

Le sideloading chez Apple ?

Pour ceux qui ne le savent pas, le chargement latéral vous permet d'installer une application sur un appareil sans passer par une méthode officielle, comme l'App Store. Android l'autorise depuis sa création en 2008, mais Apple a la mainmise sur ce qui peut être utilisé sur ses appareils iOS.

Du coup, iMore a demandé à Testut s'il pouvait imaginer le moment où Apple autoriserait le sideloading, laissant les utilisateurs libres de choisir les applications qu'ils peuvent installer. "Pas vraiment. Si Apple autorise le sideloading, il n'y a aucun moyen de distinguer les "bonnes" apps des "mauvaises" apps sur le plan technique ; il faudrait une sorte d'examen humain", précise Testut.

Toutefois, en supposant qu'Apple exige que toutes les applications chargées en parallèle soient notariées (ce à quoi je m'attends), la société pourrait révoquer les certificats de signature de toute application malveillante qui apparaîtrait. Cela empêcherait non seulement les autres de télécharger ces applications, mais pourrait également les empêcher de se lancer sur des appareils où elle était déjà installée.

Avec les rumeurs d'une sanction possible dans l'Union européenne, mais aussi aux États-Unis, en Corée du Sud et autre, Apple pourrait prendre les devants dès iOS 17. Pour le développeur, ce ne sera pas simple pour les utilisateurs :

Je m'attends à ce qu'Apple ajoute le sideloading d'une manière qui soit suffisamment lourde et intimidante pour dissuader le consommateur moyen de le faire en premier lieu, limitant drastiquement la portée potentielle des applications malveillantes.
J'ai appris de première main en dirigeant AltStore que le fait de demander aux gens de faire quelque chose d'aussi "simple" que de brancher leur appareil à leur ordinateur décourage en fait un grand nombre de personnes purement en ajoutant des frictions. Donc, en supposant qu'Apple rende le sideloading ne serait-ce qu'un peu gênant, il restera une fonctionnalité relativement de niche que seuls ceux qui savent ce qu'ils font utiliseront - ce qui le rendra globalement moins attrayant pour les mauvais acteurs.

Le sujet du sideloading a été écarté par Craig Federighi et Tim Cook, à plusieurs reprises, en disant que cela irait à l'encontre des valeurs de l'App Store en autorisant n'importe quoi sur les appareils des gens.

D'ailleurs, comme le rappelle Testut, le sideloading a mauvaise presse :

Je pense que cela découle de plusieurs raisons. Tout d'abord, le chargement latéral est intrinsèquement moins sûr que l'installation d'applications à partir de l'App Store, puisqu'il n'y a pas d'examen des applications, et qu'il est donc plus facile pour les applications malveillantes de se faufiler sur les appareils des gens.

En outre, je pense que de nombreuses personnes craignent que l'autorisation du chargement latéral ne bouleverse le statu quo actuel, où les consommateurs peuvent facilement télécharger toutes les applications qu'ils souhaitent à partir d'une source unique et fiable. Beaucoup de gens choisissent iOS pour son expérience curée et rationalisée, donc naturellement, on craint que le sideloading ne fragmente cette expérience pour tout le monde, et pas seulement pour ceux qui veulent sideloader certaines apps.

Enfin, il existe une idée fausse très répandue selon laquelle les applications à chargement latéral ont été rejetées de l'App Store parce qu'elles sont illégales ou contraires à l'éthique. En réalité, il existe de nombreuses raisons pour lesquelles les apps sont arbitrairement rejetées par Apple - même si elles sont tout à fait légales - comme les émulateurs, les machines virtuelles, les services de jeux en nuage, les navigateurs web non WebKit et les compilateurs non Swift.

Les nouveautés à venir de Delta

Parmi les projets de Testut, c'est le multijoueur qui est en tête. Le développeur travaille actuellement sur le multijoueur sur le même appareil pour les jeux NES, SNES et N64, et il aimerait y ajouter les jeux DS, en particulier via SharePlay.

Malheureusement, AltStore est le principal obstacle à Delta à l'heure actuelle. C'est pourquoi, si le chargement latéral est autorisé, je me réjouis de pouvoir me concentrer davantage sur le développement de Delta.


Les défis de la maintenance d'un App Store tiers

Enfin, il a évoqué les problèmes de maintenance avec Apple qui corrige des failles sans arrêt :

Oh mec, trop pour les compter - mais cela n'aurait probablement pas été un projet valable si je ne l'avais pas fait. Pendant la première année environ après le lancement d'AltStore, j'ai vraiment eu l'impression de jouer au jeu du chat et de la souris avec Apple. De temps en temps, Apple faisait quelque chose qui cassait AltStore d'une manière ou d'une autre - comme la fermeture du point de terminaison d'authentification hérité que j'utilisais, la mise à jour du format de signature de code, le blocage des demandes provenant d'ordinateurs Windows, etc. - et je devais me démener pour le réparer au plus vite afin d'éviter que les gens perdent brusquement l'accès à leurs applications.


Pour conclure, Testut a expliqué que le meilleur émulateur disponible sur AltStore est DolphiniOS, un portage iOS du populaire émulateur Dolphin GameCube/Wii que l'on trouve sur Mac.

Émuler des jeux GameCube et Wii à pleine vitesse sur mon iPad est vraiment époustouflant, et j'ai eu tellement de plaisir à rejouer des classiques comme Mario Kart : Double Dash et Super Mario Sunshine !

Vous aimerez peut-être

Nos derniers articles

Suivez-nous avec notre app iSoft
Articles populaires
Donner votre avis

 





Les réactions

4 morzyloeuil - iPhone

18/02/2023 à 02h08 :

Laisser le choix aux utilisateurs.
Le libre arbitre c’est pas mal.

3 Wacko - iPhone premium

16/02/2023 à 21h34 :

Moi je dis pourquoi pas, ça intéressera sûrement beaucoup de monde.
Mais moi, iOS 17 c'est non sans GateKeeper ! Le sideloading doit être désactivable !

2 N103 - iPhone

16/02/2023 à 18h01 :

@tintin17 - iPhone

Je suis tout à fait d'accord avec toi mais je pense que l'analogie avec une œuvre d'art ne s'applique pas vraiment ici. De plus, même si Picasso devait vendre plusieurs tirages d'une œuvre d'art, l'acheteur peut toujours modifier l'œuvre chez lui pour son usage personnel. là où cela deviendrait problématique, c'est que si l'acheteur décide de vendre l'œuvre modifiée, cela deviendrait une violation du droit d'auteur. Si Apple avait le droit d'interdire toute modification matérielle ou logicielle, Peugeot a également le droit d'empêcher le client de changer les enjoliveurs ou la couleur de la peinture, ainsi que de mettre à niveau le module multimédia ou d'obtenir un service chez un tiers. Si Apple n'autorisait pas déjà le chargement latéral sur les Mac, ils auraient eu une position plus forte, mais pour le moment, ils se contredisent. Les Mac et les iPhone sont les mêmes choses, ce sont tous les deux des ordinateurs. Traiter les deux différemment et autoriser le chargement latéral sur l'un et pas l'autre n'a pas de sens. Je suis pour le chargement latéral, mais il doit absolument être mis en œuvre en toute sécurité et le client doit être informé et averti de ce qu'est ce paramètre facultatif.

1 tintin17 - iPhone

16/02/2023 à 17h35 :

Je l’ai déjà dit mais bon

Si Apple est obligé d’autoriser le side loading c’est dégelasse car quand on achète un iPhone on le sais qu’on passera que par l’AppStore et de toutes façons ce n’est pas une technique « anticoncurrentielle » car c’est leur création donc depuis quand un concurrent pour utiliser ton œuvre. C’est comme si Picasso devait autoriser les autres artistes à dessiner sur ses tableaux

… après avoir Deezer premium gratuitement ça m’irait bien