L'Australie veut réglementer Apple Pay, Apple crie au scandale !

apple pay iconLa situation devient tendue en Australie pour Apple, le pays veut réglementer Apple Pay, ce qui déplaît très fortement au géant californien. L'objectif que souhaite atteindre l'Australie, c'est imposer les mêmes réglementations des cartes de crédit... sur Apple Pay ! La firme de Cupertino a exprimé une vive inquiétude en affirmant que cela pourrait "étouffer l'innovation".

Apple Pay bientôt réglementé en Australie ?

La nouvelle mouture réglementaire de l’Australie visant les portefeuilles électroniques, tel qu'Apple Pay, fait la une des médias technologiques. Dans un monde de plus en plus dématérialisé, où les transactions financières s'effectuent en un contact, la réflexion sur la réglementation des portefeuilles électroniques en Australie prend de l'ampleur.

L’Australie entend soumettre les applications de paiement électronique, comme Apple Pay, aux mêmes normes de conformité que les cartes de crédit traditionnelles. Cela implique de s'assurer que ces plateformes respectent les normes éthiques et sécuritaires en matière de transactions financières, tout en assurant un niveau de transparence et de responsabilité.

apple pay logo wallet 2022

Face à cette évolution, Apple est monté au créneau, s'opposant avec fermeté à cette initiative législative. L'entreprise voit dans cette réglementation un frein à l’innovation, précisant que la surcharge réglementaire non seulement n’apportera pas d’avantages tangibles aux consommateurs, mais pourrait également ouvrir la porte à des erreurs réglementaires.

Selon le géant californien, comparer Apple Pay à un portefeuille matériel est un argument qui a du sens. Les paiements via Apple Pay requièrent l’utilisation d’une carte existante (de crédit, de débit ou prépayée) émise par un tiers, sans que Apple n’ait accès aux informations de compte ou ne vérifie la disponibilité des fonds. De plus, aucune donnée transactionnelle n'est recueillie par Apple lorsqu'un paiement est effectué par le biais de son application.

Cependant, le Trésorier australien, Jim Chalmers, apporte un autre éclairage sur la situation. Pour lui, la nouvelle loi est un pas vers la garantie de la transparence des frais. À mesure que les paiements se numérisent, il est impératif que le système de paiement continue de servir adéquatement les consommateurs et les petites entreprises, sans nuire à la sécurité et à la fiabilité des transactions.



Les problèmes que pourrait générer cette potentielle réglementation

L'application stricte de la réglementation des cartes de crédit à un système comme Apple Pay pourrait potentiellement engendrer divers problèmes. D’une part, cela pourrait entraver la facilité d'utilisation et la simplicité qui fait le charme des portefeuilles électroniques, en introduisant des processus de vérification et de validation supplémentaires. D’autre part, cela pourrait aussi décourager l'innovation dans le domaine du paiement digital, en fixant des barrières réglementaires qui pourraient être perçues comme punitives ou dissuasives par les entrepreneurs et les startups.

Via

Vous aimerez peut-être

Nos derniers articles

Suivez-nous avec notre app iSoft
Articles populaires
Donner votre avis

 





Les réactions

3 Tim64 - iPhone

12/10/2023 à 10h53 :

@ryu57 - iPhone premium
On ne parle pas de sécurité des accès mais de sécurité des transactions.

En effet les banques ont des contraintes et une responsabilité plus forte.

Je pense qu’en Australie ce sont elles qui sont monté au créneau pour dénoncer une différence de traitement

2 ryu57 - iPhone premium

12/10/2023 à 07h16 :

Apple Pay a déjà une vérification avec Face ID qui est super fiable en sécurité comprends pas trop leur délire aux australiens

1 gangsta - iPhone

11/10/2023 à 19h20 :

C’est simple! Il suffit de mettre fin au service dans le pays.