Apple Watch + ECG : un allemand se découvre une fibrillation atriale

watchos 4 iconQuelques jours après l'introduction de l'ECG (électrocardiogramme) en Europe, un utilisateur allemand un peu sceptique vient de découvrir qu'il avait une fibrillation atriale grâce à la montre.

La fibrillation auriculaire est un trouble du rythme cardiaque qui accélère le cœur et le fait battre de manière irrégulière, notamment à cause de la vieillesse ou d'une pathologie.


electrocardiogramme isoft apple watch mugshot ecg

L'Apple Watch détecte une fibrillation atriale en Europe

Bien belle histoire pour un porteur de l'Apple Watch 4 plutôt méfiant face à l'arrivée de l'ECG en Europe, fonctionnalité qu'il décrivait comme étant "uniquement pour les hypocondriaques".

Seulement, après quelques heures d'utilisation, la montre lui décèle une anomalie. Dans la foulée, il décide d'envoyer ses résultats par courrier électronique au Dr. Michael Spher du journal allemand FAZ. Celui-ci pense alors à une fibrillation atriale, et lui conseille d'aller voir son médecin habituel pour confirmer le verdict.

Chose qui sera faite dans la foulée pour l'homme qui remercie Apple : 

C’est vrai, la Watch a contribué à prolonger ma vie !

Source


Ne manquez rien avec notre app
Réagir
Si vous avez besoin d'aide sur un autre, rendez-vous sur notre Forum iOS.

 





Les réactions

2. Wilson - iPhone premium

03/04/2019 à 13h10 :

Etant sous beta bloquant elle est vraiment pratique.
Perso je trouve que c’est une revolution car une ecg c’est 2h d’attente aux urgences,

1. Titan - iPhone

03/04/2019 à 12h40 :

Voilà pourquoi la 4e gen m’intéresse

Il semblerait que vous utilisez un bloqueur de publicité !

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à la publicité. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus