En deux ans, Safari a fait très mal à la publicité ciblée

safari 2017 iconDepuis deux ans, Safari d'Apple utilise une fonction de prévention du suivi intelligent (ITP) qui empêche les sites Web de suivre les utilisateurs sur le Web. Avec elle, la pomme semble avoir presque totalement éliminé la possibilité pour les annonceurs de commercialiser des données démographiques spécifiques. C'est en effet ce qui ressort d'un rapport de The Information qui explique comment l'offensive d'Apple contre les publicités a rendu les choses plus difficiles pour les annonceurs tout en permettant une plus grande confidentialité des utilisateurs.

safari ios macos

La publicité ciblée bientôt au passé ?

Les dirigeants de l'industrie de l'édition en ligne parlant à The Information affirment qu'Apple a été "incroyablement efficace" avec son objectif de prévention du suivi intelligent empêchant les sites Web de savoir ce que les utilisateurs font sur Internet. Résultats, en moins de deux ans, les revenus des annonceurs ont considérablement baissé pour les utilisateurs de Safari alors qu'ils ont augmenté pour Chrome.

Pour comprendre, il faut savoir que du fait des difficultés de ciblage, le coût pour atteindre les utilisateurs de Safari a chuté de plus de 60% selon les données de Rubicon Project, car il est par exemple impossible de "targeter" les personnes étant dans une certaine tranche de revenus. Pendant ce temps, les prix des annonces sur le navigateur Google Chrome ont légèrement augmenté. Tout fonctionne aux enchères, et les annonceurs ne misent plus gros sur Safari.

Si on prend simplement les USA, l'impact est énorme car 50% de la navigation sur mobile est réalisé sur Safari. Apple ayant fait la même chose sur iOS et MacOS.

Dans les faits, selon Nativo, seulement 9% des utilisateurs de Safari sur un iPhone permettent aux entreprises extérieures de suivre leur activité sur Internet. Et sur ordinateur de bureau, c'est similaire, bien que Safari ne dispose que d'environ 13% du marché. En comparaison, 79% des personnes qui utilisent le navigateur Chrome de Google permettent aux annonceurs de suivre leurs habitudes de navigation sur les appareils mobiles via des cookies. 

Quant aux agences de publicité, la perte est tout aussi sensible. Si l'on prend l'exemple de Criteo, la société a perdu jusqu'à 25 millions de dollars à cause d'ITP, rien qu'au quatrième trimestre de 2017. C'était les débuts de la fin du pistage sur Safari.

En somme, les publicités personnalisées sont largement moins fréquentes sur Safari que sur les autres navigateurs, Chrome en tête. En même temps, Google a fait de la publicité son gagne-pain principal, pour se tirer une balle dans le pied en protégeant les utilisateurs ?

Pour information, voici ce qu'on peut lire sur le white paper de Safari qui explique en détail comment et pourquoi Safari protège les utilisateurs :

Certains sites web utilisent des fournisseurs de contenu tiers. Un fournisseur de contenu tiers peut suivre vos activités sur les sites web pour faire la publicité de produits et services.

Lorsque cette option est activée, les données de suivi sont supprimées régulièrement, sauf si vous visitez le fournisseur de contenu tiers.




Source

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

2. Gurvan - iPhone premium

11/12/2019 à 10h56 :

Voilà de quoi vraiment donner à réfléchir...

1. Sacha - iPhone premium

10/12/2019 à 13h55 :

Tant mieeeeeeeeeeux...

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus