La police écossaise récupère facilement les données des iPhone

Actu AppleCela va faire plusieurs semaines que le FBI a des difficultés à accéder aux données des deux iPhone verrouillés du terroriste Mohammed Saeed Alshamran auteur d'une grave fusillade en Floride. La police écossaise est un peu surprise de cette situation aux États-Unis puisqu'elle a expliqué récemment pouvoir récupérer les données d'iPhone verrouillé très facilement !

Un appareil qui s'appelle le "Kiosque"

Chaque bureau de police en Écosse en possède un, il s'agit d'un ordinateur auquel on branche le smartphone et celui-ci va sauter en quelques minutes toutes les étapes de sécurisation de l'iPhone ou de n'importe quel smartphone de n'importe quelle marque. Que ça soit un modèle de 2010 ou un tout dernier modèle, le "super ordinateur" de la police écossaise n'a aucune limite.

Les données qui peuvent être extraites sont nombreuses :

  • Les photos
  • Les contacts
  • Les messages textes
  • Les vidéos
  • Les notes
  • Les applications
  • SMS et MMS
  • Le calendrier
  • La musique
  • Les sonneries
  • Le journal d'appel

Cela aide énormément les enquêtes, puisqu'il n'y aucune barrière quand les forces de l'ordre ont besoin d'accéder aux données d'un smartphone, mais que l'accusé est décédé ou n'est pas coopératif.
Ce "Kiosque" est très encadré, les examens sont nombreux et effectués par des organismes spécialisés dans cette technologie.

le kiosque police ecossaise

Comme vous pourrez le voir dans la vidéo en fin d'article, l'utilisation du logiciel est très facile, le policier en charge de l'enquête à juste à choisir où il veut récupérer les données. Trois choix sont proposés : dans la mémoire du smartphone, dans la mémoire de la SIM ou dans la mémoire une carte SD.
Il doit après sélectionner le type des données qu'il veut récupérer.

En plus, la loi écossaise est très souple vis-à-vis de cette pratique quand il s'agit d'une affaire très grave qui implique par exemple un meurtre. Les forces de l'ordre ont aussi le feu vert pour garder les données autant de temps qu'ils le désirent.

Le chef de police adjoint Malcolm Graham a déclaré que ces "kiosques" sont un véritable soulagement dans les enquêtes.
Sur le site web de la police de Scotland, il est écrit : "En identifiant rapidement les appareils qui contiennent ou non des preuves, nous pouvons minimiser l'intrusion dans la vie des gens et fournir un meilleur service au public".

Il est étonnant que la police écossaise possède un système aussi efficace et qu'une grande agence comme le FBI soit démunie de ce genre d'appareil.

Voici la vidéo de présentation de comment fonctionne "Le Kiosque" :

Source

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Réagir
Si vous avez besoin d'aide sur un autre, rendez-vous sur notre Forum iOS.

 





Les réactions

15. crck - iPhone

17/01/2020 à 15h27 :

@KNKR NOIR - iPhone
Si tu fermes les yeux où tu ne regardes pas l’ecran, ça ne fonctionne pas

14. KNKR NOIR - iPhone

17/01/2020 à 14h45 :

@Le Xam - iPhone premium

Oui mais c'est tellement simple et très tentant pour faire avancer des enquêtes grave. Après on fait comme si rien ne c'était passé et on prétend continuer à vouloir déverrouiller le téléphone pendant que l'enquête avance 🤣🤣🤣

13. Le Xam - iPhone premium

17/01/2020 à 13h47 :

@KNKR NOIR - iPhone
Si la police procède ainsi les preuves retenues sur le téléphone ne sont pas recevables devant le juge... 🤫

12. KNKR NOIR - iPhone

17/01/2020 à 12h50 :

C'est pas plus simple pour le déverrouiller de prendre le téléphone et de le placer face au visage du criminel.
Merci Face ID! 👌

11. fkr - iPhone

17/01/2020 à 11h33 :

@vampirehilare - iPhone
Et face àune arme ou un boxeur plus expérimenté tu fais quoi?la vie c'est pas un film...🤨

10. 9284pww3

17/01/2020 à 06h48 :

@vampirehilare - iPhone :

Effectivement

9. Tricasse - iPad

17/01/2020 à 00h30 :

On se croirait au bar du coin...

8. vampirehilare - iPhone

16/01/2020 à 21h55 :

@9984pww2
Faudrait-il déjà qu’on puisse me le voler je fais de la boxe française je n’ai rien à craindre.

7. Zepek69 - iPhone

16/01/2020 à 21h34 :

Après avoir confondu Xavier Dupond de Ligonès, Ils ont confondu un iphone avec un Xiaomi 😅
Sherlock Holmes doit se retourner dans sa tombe 😂😂😂

6. x2stone - iPhone

16/01/2020 à 21h06 :

@David Xnov - iPhone
D’accord avec David, je suis plutôt sceptique sur le fait que cet ordi arrive à sortir les données d’un iphone en quelques minutes alors que le FBI lui aurait déboursé 1 million de $ pour faire faire la tâche à une société israélienne... 🤔 Je demande à voir !

5. 9984pww2

16/01/2020 à 20h56 :

@vampirehilare - iPhone :

Une puissante organisation criminelle bien organisée n'a aucun moyen de se le procurer ?

4. vampirehilare - iPhone

16/01/2020 à 20h29 :

@9984pww
N’étant pas un criminel je n’ai pas à faire à ce genre de procédé et dans ce cas je préfère largement avoir un iPhone car apparemment ce sont les agences gouvernementales qui ont accès à ce genre d’appareil et non pas de simples particuliers.

3. 9984pww

16/01/2020 à 20h11 :

La question c'est pas comment c'est possible que les USA ont pas ça, mais comment les écossais ont ça.. D'où, depuis quand, pourquoi personne le sait ? C'est complètement fou ça veut tout simplement dire que les données si vantées comme sécurisé, confidentialité assuré par Apple, ne vaut pas grand chose.

Si j'ai bien compris

2. rophi69 - iPhone premium

16/01/2020 à 19h25 :

Vu la photo du PC il a pas l’air d’être très puissant… il doit pas être équipé d’un processeur xeon e7 😂😂

1. David Xnov - iPhone

16/01/2020 à 18h54 :

Ça aurait était bien de voir une vidéo avec un iPhone, et non un xiaomi, car pour sortir l’es info d’un xiaomi ou tout autre phone android, je peu le faire aussi dans cette vidéo rien ne prouve que leur appareil arrive à récupérer autant de donnée sur un iPhone.

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus