Les preuves du piratage de l'iPhone X de Jeff Bezos ne sont pas concluantes

amazon fr icone app ipa iphone ipadC'est probablement l'actualité de la semaine qui aura fait le plus de bruit. Le PDG d'Amazon Jeff Bezos se serait fait pirater son iPhone X grâce à l'application WhatsApp. Les personnes qui sont à l'origine de cette attaque auraient d'ailleurs récupéré des photos et des messages stockés sur l'iPhone X.

Une société de cybersécurité qui n'arrive pas à convaincre

Suite à cette grave affaire qui a mis en danger ses informations personnelles, Jeff Bezos a décidé de se payer les services d'une entreprise de cybersécurité, pour tenter de comprendre les informations exactes qui ont été récupérées et comment les hackeurs s'y sont pris.

L'entreprise de cybersécurité au nom de FTI Consulting a découvert des choses fortement intéressantes en fouillant l'iPhone X de Jeff Bezos.
En effet, plusieurs logiciels malveillants avaient soigneusement été placé dans un fichier vidéo envoyé à Jeff Bezos depuis le compte WhatsApp du prince héritier d'Arabie Saoudite Mohammed bin Salman.

jeff bezos

Connaissant cette personne, le patron d'Amazon ne s'est pas méfié du message. Il a donc ouvert le fichier de 4,4 Mo (qui était censé être nettement plus volumineux). Dans ce fichier, il y avait un morceau de code séparé qui était apparemment implanté dans un logiciel malveillant. Une fois téléchargé, toutes les sécurités d'iOS ont été franchies et une fois cela fait, l'iPhone X de Jeff Bezos est devenu accessible dans sa totalité.

Le rapport de FTI serait incomplet d'après l'ancien responsable de la sécurité des systèmes d'information de Facebook

Alex Stamos a travaillé pas mal de temps pour Facebook. Il connait parfaitement la sécurité de WhatsApp et des autres applications. Pour lui, il ne fait aucun doute que l'entreprise qu'a payée Jeff Bezos n'a pas révélé toutes les informations. Il a déclaré : "Ce rapport de la FTI n'est pas très solide. Beaucoup de preuves circonstancielles bizarres, c'est sûr, mais pas de preuve irréfutable".
D'autres experts affirment que FTI n'aurait pas réussi à décrypter dans la totalité le faux fichier vidéo qu'a reçu Jeff Bezos.

Bill Marczak qui est chercheur au Citizen Laboratoire n'est pas du tout convaincu, il déclare : "Des informations suffisantes pour décrypter le fichier devraient être présentes dans l'extraction médico-légale effectuée par FTI ".

Nous devrions avoir d'autres informations d'ici les prochains jours. Bien évidemment, on ne sait pas si le prince héritier saoudien est l'auteur de cette attaque avec d'autres personnes ou si les hackeurs se sont servis du compte WhatsApp du prince héritier sans son consentement pour obtenir la confiance du patron d'Amazon et que celui-ci télécharge et ouvre le fichier.

Plusieurs photos et messages très personnels appartenant au patron d'Amazon sont actuellement entre les mains des hackeurs.

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Réagir
Si vous avez besoin d'aide sur un autre, rendez-vous sur notre Forum iOS.

 





Les réactions

2. Kaudy - iPhone

24/01/2020 à 15h29 :

Je pense que c'est des deux côtés, What's App tout comme iOS ont leurs failles. Malheureusement en cybesecurite c'est le jeux du chat et la souris. Et les souris ont toujours de l'avance, quand on corrige une faille ici, les attaquants exploitent déjà la faille de demain.

1. anpiwwww - iPhone

24/01/2020 à 15h26 :

Comment se genre de failles passe ? C’est un problème chez What’app ou iOS ?

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus