Une étude cherche à savoir si l'Apple Watch permet de réduire le risque d'AVC

icon apple watchL'Apple Watch fait des merveilles en ce qui concerne la santé, cependant une question persiste. Les personnes qui possèdent la montre connectée d'Apple, ont-ils moins de risque d'avoir un AVC qu'une personne qui n'a pas d'Apple Watch ? La firme de Cupertino s'est associé avec l'entreprise pharmaceutique américaine Johnson & Johnson pour tenter de répondre à cette question.

Une application iOS pour aider l'étude

Pour avancer plus rapidement dans l'étude, Johnson & Johnson a publié sur l'App Store une nouvelle application iOS qui s'appelle "Heartline". Probablement développée en coopération avec Apple, l'application va combiner les données de l'application ECG de watchOS.
Pour cette étude, Apple et l'entreprise pharmaceutique ont besoin de trouver des candidats et pour cela il y a de nombreux critères requis.
Les profils recherchés doivent avoir :

  • 65 ans et plus
  • Vivre aux États-Unis
  • Bénéficiez d'une assurance-maladie originale
  • Utilisez un iPhone 6s ou une version ultérieure
  • Avoir une Apple Watch Series 5 (non obligatoire, un modèle pourra être prêté)
  • Acceptez de fournir un accès aux données des réclamations Medicare

Les personnes qui seront sélectionnées devront participer régulièrement à l'étude, c'est-à-dire suivre une formation continue, prendre en compte des conseils ainsi que répondre à des questionnaires et enquêtes qui aborderont les sujets liés à la santé cardiaque. L'expérience va durer au total 3 ans, les deux premières années serviront à recueillir les informations des participants et la troisième année servira à l'analyse des données pour en tirer une conclusion. Il n'est pas précisé si les participants seront rémunérés.

ecg apple watch

Que ça soit chez Johnson & Johnson ou chez Apple, on prend cette étude très aux sérieuses, puisqu'elle va pouvoir déterminer le réel pouvoir de l'Apple Watch sur la réduction des risques d'AVC. On imagine même que si la finalité de l'étude est en faveur d'Apple, la firme n'hésitera pas une seule seconde à mettre en avant le résultat dans les campagnes marketing de l'Apple Watch.

Myoung Cha qui est responsable des initiatives stratégiques en ce qui concerne la santé chez Apple a déclaré que la confidentialité des participants sera prioritaire dans le cadre de cette étude : "La technologie Apple a un impact significatif sur la recherche scientifique grâce aux puissantes capacités de l'iPhone et de l'Apple Watch, toutes avec la confidentialité au centre de l'expérience des participants. L'étude Heartline aidera à mieux comprendre comment notre technologie pourrait à la fois contribuer à la science et aider à améliorer les résultats pour la santé, notamment en réduisant le risque d'accident vasculaire cérébral."

Si vous remplissez les critères que recherche l'étude, vous pouvez vous inscrire sur heartline.com.

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

2. Le Xam - iPhone premium

25/02/2020 à 19h43 :

La réduction du risque cardio vasculaire est difficilement perceptible sur une si courte durée ...
La manière dont les personnes on vécus, leurs alimentation, le pays, s’ils font du sport... et même la génétique fait que certains ont des prédispositions à ce risque.

L’Apple watch permet de déceler un problème, mais si elle permet d’anticiper le risque ce serra une avancée phénoménale pour la médecine !!

1. Thomas Bln - iPhone premium

25/02/2020 à 19h09 :

Je pense que les divers témoignages que vous relayez de diverses personnes dans le monde suffisent à répondre

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus