WhatsApp expérimente des sauvegardes de conversations chiffrées

whatsapp messenger icone app ipa iphoneFacebook maintient sa position dans les conversations chiffrées. Selon le site WABetaInfo, les développeurs seraient actuellement en train de tester le cryptage de la sauvegarde de vos conversations. Après réflexion, c'est bien réfléchi puisque pourquoi se donner la peine de crypter les échanges instantanés pour après les envoyer sur un cloud en format non crypté. On irait même jusqu'à dire que c'est illogique.

Protéger vos conversations

L'idée est bonne et va dans le sens de la décision de Mark Zuckerberg de ne pas céder face aux pressions des gouvernements qui veulent accéder à vos conversations privées.
C'est pour l'instant en cours d'expérimentation, WhatsApp a pris l'initiative de chiffrer dans la totalité vos sauvegardes de conversations sur l'application. En effet, à chaque fois que vous discutez vous alimentez une sauvegarde qui se dirige vers votre stockage iCloud. Une fois que la sauvegarde a quitté l'application, vos conversations sont facilement accessibles pour quelqu'un qui s'y connait (et qui aurait réussi à accéder à votre compte iCloud).

Comme souvent, WhatsApp lance en priorité ses nouveautés en bêta sur Android. C'est justement ici que WABetaInfo a découvert ce changement. Sur l'OS de Google, la sauvegarde s'envoie automatiquement vers Google Drive et depuis quelques jours, les possesseurs de la bêta de WhatsApp ont leur sauvegarde entièrement chiffrée.

whatsapp

Il ne fait aucun doute que si cela fonctionne comme les équipes de WhatsApp s'y attendent, cela sera déployé sur Android et iOS en version publique.
Ce sera une preuve de plus de la bienveillance de Facebook à l'égard de vos conversations privées.
Depuis le début de l'année, WhatsApp nous surprend dans le bon sens du terme, puisqu'en plus de cette probable "future nouveauté", l'application a lancé le Dark Mode sur iOS qui s'adapte automatiquement aux réglages de votre iPhone.

 

Télécharger l'app gratuite WhatsApp Messenger



whatsapp messenger capture app ipa iphone

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

5. NatDev - iPhone

06/03/2020 à 10h18 :

@Exasky - iPhone

@Exasky - iPhone
Non vraiment pas
Crypter s’il existerait serait le contraire de « décrypter »
Or décrypter signifie déchiffrer un message sans avoir de clé de chiffrement
Donc crypter signifierait chiffrer un message sans clé de chiffrement ..... ça n’a strictement aucun sens
C’est emprunter à l’anglais « to encrypt » qui doit absolument être traduit « chiffrer »

Au passage le chiffrage/le cryptage n’existent pas. Seul chiffrement a un sens

Si on devait résumer décrypter existe mais pas crypter
Et le mot adapté à l’article est « chiffré »

4. spockyss - iPhone premium

06/03/2020 à 09h11 :

Passez à la messagerie Signal ! C’est bien plus sécurisé que le WhatsApp de Facebook !

3. vampirehilare - iPhone

06/03/2020 à 09h10 :

C’est comme Apple avec iMessage, c’est chiffré de bout en bout mais pas sur la sauvegarde iCloud. C’est absurde, du coup maintenant je sauvegarde sur iTunes avec une sauvegarde chiffrée par un mot de passe très fort.

2. Exasky - iPhone

05/03/2020 à 21h43 :

@NatDev - iPhone

Apparemment ça se dirait... J'ai fait la même remarque sur un autre post et ils m'ont répondus que """crypter""" est un mot correct

1. NatDev - iPhone

05/03/2020 à 21h02 :

Aaaaaaaaarg comment est-il encore possible en 2020 d’utiliser le mot crypter ?? En titre d’article en plus 😑

Aller faire un tour sur chiffrer.info ça devient urgent là ...

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus