Brave : Le navigateur ajoutait des liens affiliés sans prévenir l'utilisateur

brave navigateur internet icone app ipa iphone ipadDepuis son premier jour Brave se décrit comme un navigateur internet qui respecte la vie privée de ses utilisateurs. Pas de ventes de données, pas de traçage de ses utilisateurs... Brave est un bon élève comparé à certains de ses concurrents. Cependant, cette belle image qu'entretient ce navigateur web open source a été mise à mal suite à la découverte d'un utilisateur.

Brave a intégré des liens affiliés

Le navigateur internet créé par Brendan Eich (également co-fondateur de Firefox et créateur de JavaScript) est actuellement au coeur d'une polémique.
D'après la découverte de l'utilisateur Twitter @cryptonator1337, Brave aurait mis en place pendant plusieurs semaines des liens affiliés qui se mettaient automatiquement en place quand vous accédiez à certains sites internet.

Les liens affiliés permettent de rediriger vers des sites partenaires comme Amazon, CDiscount, La Fnac... et de toucher une commission sur une vente ou la souscription à un service. C'est un système qu'utilisent de nombreux sites internet pour réaliser des revenus supplémentaires.
Ce qui est choquant avec Brave c'est que le navigateur (qui se vante de protéger la vie privée de ses utilisateurs) introduit des liens qui donnent la visibilité aux sites partenaires pour savoir d'où vient l'internaute.

brave

Dans le cas de l'utilisateur Twitter, celui-ci a saisi l'URL "binance.us", dès qu'il a appuyé sur la touche "Entrée", il a immédiatement été redirigé vers binance.us/en?ref=35089877 qui correspondait au lien affilié de Brave.

Sans prévenir ses utilisateurs, le navigateur internet s'est donc fait de l'argent sur le dos de ses utilisateurs.
Brave aurait ciblé avec ses liens partenaires que les sites liés à la cryptomonnaie. Des sites américains comme Binance, Coinbase, Trezor ou encore Ledger ont été concernés, aucun site de ventes en ligne n'aurait été redirigé vers un lien affilié.

Le problème c'est que comment faire confiance à un navigateur qui a une double facette ? D'un côté on vous dit qu'en utilisant Brave cela résout tous les problèmes liés à la confidentialité lorsque vous êtes sur internet... De l'autre côté, le navigateur se réserve le droit d'intégrer des liens affiliés (donc pisté) sans prévenir l'utilisateur.
Brendan Eich le fondateur de Brave a reconnu que l'engagement du navigateur n'avait pas été tenu, dans plusieurs tweets il s'est excusé :

Télécharger l'app gratuite Brave Navigateur Internet



brave navigateur internet capture app ipa iphone ipad

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

6. Chris34 - iPhone

09/06/2020 à 21h08 :

Merci les gars! Faut que j’essaye ecosia, déjà mis DDgo par défaut sur safari...

5. phils - iPhone

09/06/2020 à 15h11 :

Qwant pour soutenir le made in france 😊

4. Jeanvaljean - iPhone

09/06/2020 à 11h33 :

Ecosia pour les 🌲🌴
DuckDuckGo pour la confidentialité 🦸🏻‍♂️🦹🏻‍♀️

3. Le Xam - iPhone premium

09/06/2020 à 09h14 :

@Chris34 - iPhone
Moi j’utilise au quotidien ecosia et Firefox.
Les deux sont safes (il me semble), et finances des recherches positive.

2. Chris34 - iPhone

09/06/2020 à 00h39 :

Zut moi qui commençait à utiliser Brave...

Une alternative à ce navigateur du coup?

1. Dewey - iPhone premium

08/06/2020 à 19h57 :

Bon ben au final, Brave est à ranger dans le même sac que Google Chrome...

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus