Tim Cook participera bien à l'enquête antitrust aux États-Unis à la fin du mois

tim cook iconApple est visé par une enquête antitrust en ce moment aux États-Unis. La politique de l'App Store est directement concernée suite aux plaintes de nombreux développeurs qui affirment qu'Apple utilise des pratiques anticoncurrentielles. Pour mettre fin à cette polémique, Tim Cook a décidé de témoigner à l'audience qui déterminera si Apple est coupable ou non.

Tim Cook va venir défendre Apple

Mark Zuckerberg, Sundar Pichai et Jeff Bezos connaissent bien ce genre d'enquête, ils ont eux-mêmes été dans la même position que le CEO d'Apple et ont été obligés de se déplacer à l'audience pour s'exprimer sur les pratiques de leurs entreprises.
D'après une interview du représentant du comité antitrust de la Chambre David Cicilline, Tim Cook a accepté de venir s'exprimer parce que l'homme n'aurait rien à cacher et souhaiterait apporter plus de détails à cette enquête.

L'objectif de cette enquête est de comprendre la position d'Apple vis-à-vis des petits et grands développeurs sur l'App Store. Le coeur de l'audience concernera essentiellement les applications qui entrent en concurrence directe avec les services d'Apple. Prenons par exemple le cas de Spotify, qui n'accepte pas d'être taxé de 30% quand son principal concurrent Apple Music n'a pas ce handicap.
D'autres cas similaires vont retentir également dans l'enquête.

tim cook

Le président du comité antitrust de la Chambre David Cicilline a été l'un des personnages les plus critiques ces dernières années envers les grandes entreprises technologiques.
Dans de précédentes déclarations, il a déjà dit à propos d'Apple qu'il craignait que cette position sur la protection de la vie privée des utilisateurs ne soit qu'au final "un bouclier pour un comportement concurrentiel".
Dans une interview qui date de quelques semaines, il a également affirmé que le pouvoir de marché que détient Apple n'était pas moins un "vol de grand chemin". Le président semble déjà avoir une image négative à propos des pratiques d'Apple. Il sera difficile pour Tim Cook de changer cette vision.
Une chose est sûre c'est que le challenge est accepté et cela annonce de longs échanges et révélations intéressantes.

Mise à jour : Tim Cook sera entendu le 27 juillet par le U.S. House Judiciary Committee.

Source

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions
Aucun commentaire pour le moment.
Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus