App Store : Suite à une nouvelle réglementation de l'UE, Apple doit donner un préavis avant la suppression d'une app

app store logo icon ios 11C'est nouveau et ça vient d'être mis en place pour tous les développeurs européens depuis le 12 juillet 2020. Les entreprises comme Apple ou Google qui possèdent un store d'applications doivent désormais avertir les développeurs en cas de suppression d'une application. Les choses vont encore plus loin puisque cela ne pourra plus se faire du jour au lendemain, il y aura maintenant un préavis de minimum 30 jours. Plus de transparence sur la gestion de l'App Store et du Google Play a aussi été exigée.

L'UE protège les développeurs

Prendre une décision sur un coup de tête ? C'est souvent le cas chez Apple qui n'a pas hésité dans le passé à supprimer des applications sans prévenir les développeurs concernés. Heureusement, la firme de Cupertino ne peut plus faire cela depuis qu'une nouvelle réglementation de l'Union européenne est sortie.
En effet, celle-ci exige que le développeur concerné soit averti avec un préavis de minimum 1 mois avant que son application disparaisse de l'App Store.
Il y a cependant des cas exceptionnels puisque cela viendrait à l'encontre de la modération de la boutique virtuelle d'applications. Les apps avec du contenu illicite ou inapproprié, qui ont une sécurité compromise, qui imitent une autre, qui fraude, qui possèdent un logiciel malveillant... peuvent continuer à être supprimées immédiatement. Au final, c'est juste du bon sens !
C'est une bonne nouvelle pour les développeurs puisqu'ils auront le temps de se défendre pendant la période de préavis, voire de rapidement supprimer ce qui déplait à Apple.

app store

La nouvelle réglementation va encore plus loin en exigeant que Apple et Google apportent une certaine transparence sur la gestion des classements et les listes de "tendances". Pourquoi un concurrent est mis en avant alors que l'autre qui a plus de téléchargements ne l'est pas ? La firme de Cupertino devra expliquer ses critères de sélection.
Autre avantage pour les développeurs c'est qu'Apple est maintenant obligé de faire appel à un médiateur externe quand un litige n'arrive pas à se résoudre par la procédure de vérification des applications.
À noter que toutes ces conditions strictes concernent également le Google Play de la firme de Mountain View.

Est-ce une action vis-à-vis des nombreuses plaintes contre l'App Store pour pratiques anticoncurrentielles dénoncées par plusieurs entreprises ?
Pour l'instant, rien ne va dans ce sens pour affirmer que c'est le cas, mais il ne fait presque aucun doute que les nombreuses plaintes ont dû faire accélérer la mise en place de cette nouvelle réglementation.

Source

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

3. baloote - iPhone

15/07/2020 à 12h19 :

👍 très bien

2. Braxmaxrelax

15/07/2020 à 10h18 :

Ouf enfin!!! Espérons que cette décision s'applique à tous les développeurs de la planète

1. NatDev - iPhone

14/07/2020 à 18h57 :

Excellente décision

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus