L'Italie perquisitionne les bureaux italiens d'Apple et d'Amazon

Actu AppleApple et Amazon sont dans une situation très délicate en ce moment en Italie. Les deux géants américains sont accusés d'avoir étouffé la libre concurrence, autrement dit ils auraient volontairement empêché plusieurs détaillants qui ne font pas partie du programme officiel d'Apple de vendre des écouteurs Beats ainsi que les produits Apple comme les iPhone, iPad, Mac...

Une affaire qui fait du bruit en Italie

Si cette histoire ne fait pas beaucoup écho en France, en Italie elle est particulièrement mise en avant par les médias spécialisés. Dans la journée de mardi, les bureaux italiens d'Apple et Amazon ont été perquisitionnés pendant plusieurs heures dans le cadre d'une enquête antitrust. Du côté d'Amazon, le porte-parole a expliqué que l'entreprise collaborait pleinement avec les autorités locales pour tenter d'apporter des réponses aux accusations.

Tout a commencé avec un revendeur qui s'est plaint auprès de l'Italian Competition Authority en février 2019. D'après les déclarations, le contrat signé entre Apple et Amazon mettrait volontairement sur le bas-côté les revendeurs qui ne participent pas au programme officiel d'Apple. Il est vrai que dès que la firme de Cupertino et celle de Seattle se sont rapprochées pour vendre des produits sur Amazon, les revendeurs indépendants se sont tous vus rejeté la demande de continuer à vendre des produits Apple et Beats. Une tragédie pour certains qui généraient un énorme chiffre d'affaires grâce à leurs activités sur Amazon.

apple amazon

La seule solution pour continuer à vendre des iPhone, iPad, Mac... sur Amazon aujourd'hui, c'est d'obtenir l'aval de revendeur officiel.
Une certification qui est très difficile à obtenir !
Après étude de la plainte, le régulateur italien avait la possibilité de refuser de commencer l'enquête, cependant il a été reconnu que cet accord entre les deux firmes américaines pourrait enfreindre la concurrence en Italie. Le premier impacté est le client, puisque plus il y a de vendeurs sur Amazon et plus les prix sont susceptibles de baisser pour réaliser plus de ventes. Avec l'élimination totale des revendeurs non officiels, le choix devient plus restreint et donc la guerre des prix est bien moins intéressante.

Les enquêtes antitrust, Apple et Amazon les connaissent bien, puisque les deux entreprises font l'objet d'une enquête antitrust fédérale aux États-Unis, d'ailleurs les PDG des entreprises sont invités à témoigner le 27 juillet dans cette affaire.
Au sein de l'Union européenne, Apple Pay et l'App Store font aussi l'objet d'une enquête antitrust.

Source

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

1. Risitas - iPhone

22/07/2020 à 18h47 :

Il suffit aux revendeurs de vendre leurs produits via d’autre réseau , support.
C’est ça quand une entreprise a le monopole sans concurrence.

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus