Maxell attaque Apple pour violation de brevets

Actu AppleMaxell, une multinationale japonaise que l'on connait notamment pour être une filiale de Hitachi, vient d'attaquer en justice Apple pour violation de brevets.

C'est donc la Commission américaine du commerce international qui va enquêter sur cette affaire, jugeant les accusations de contrefaçons faites par la firme.

Cinq chefs d'accusation sont recensés, notamment autour des appareils utilisant Maps, FaceTime et d'autres services. 

iphone 11 pro

Maxell s'en prend à Apple pour une violation de brevets

Décidément, Apple semble attaqué de tous les fronts et va devoir répondre à plusieurs accusations dans les prochaines semaines. En mars 2019, Maxell (Hitachi) lançait alors une première affaire de violation de brevet de 10 chefs contre Apple.

La société d'électronique grand public revient sur le devant de la scène en faisant appel à la Commission américaine du commerce international, le 17 juillet dernier, pour de nouvelles violations. 

C'est l'article 337 qui semble être non respecté, concernant l’importation aux États-Unis et la vente d'appareils mobiles et d'ordinateurs portables. La Commission déclarant que "les appareils mobiles, les tablettes, les montres intelligentes et les ordinateurs portables vendus sous la marque Apple" sont inclus dans l'enquête.

Cinq brevets seraient concernés par l'attaque, dont le déverrouillage avec un code ou encore la reconnaissance faciale dans l’application Photos.

Source

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions
Aucun commentaire pour le moment.
Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus