Apple conteste le monopole établi par le rapport antitrust

app store logo icon ios 11Apple a été accusé par plusieurs pays dans le monde d'utiliser des pratiques anticoncurrentielles sur sa boutique d'applications. L'affaire à la Chambre des États-Unis semble bien avancée et un premier rapport a été achevé en ce qui concerne l'audience récente qui a rassemblé les patrons d'Apple, de Google, d'Amazon et de Facebook. Une enquête qui a duré seize mois et qui pourrait aboutir à des démantèlements.

Apple n'accepte pas les propos à son encontre

Le sous-comité antitrust judiciaire de la Chambre des États-Unis a conclu cette nuit dans son rapport que les pratiques des quatre entreprises sont comparables à des méthodes de monopole utilisé à "l'ère des barons du pétrole et des magnats des chemins de fer".
Une déclaration qui a rapidement fait réagir l'Apple Park qui a été la première entreprise à déclarer que ces propos étaient inacceptables et qu'ils ne décrivaient en aucun cas les pratiques d'Apple avec l'App Store :

Nous avons toujours dit que l'examen minutieux était raisonnable et approprié, mais nous ne sommes pas du tout d'accord avec les conclusions tirées dans ce rapport du personnel en ce qui concerne Apple. Notre entreprise n'a pas de part de marché dominante dans aucune des catégories où nous exerçons nos activités. Depuis ses débuts il y a 12 ans avec seulement 500 applications, nous avons construit l'App Store pour être un endroit sûr et fiable pour les utilisateurs afin de découvrir et télécharger des applications. Nous avons mis en place un moyen de soutien pour les développeurs pour qu'ils créer et de vendent des applications à l'échelle mondiale. Hébergeant aujourd'hui près de deux millions d'applications, l'«App Store» a tenu cette promesse et a répondu aux normes les plus élevées en matière de confidentialité, de sécurité et de qualité. L'«App Store» a permis de créer de nouveaux marchés, de nouveaux services et de nouveaux produits qui étaient inimaginables il y a une douzaine d'années, et les développeurs ont été les principaux bénéficiaires de cet écosystème. L'an dernier, rien qu'aux États-Unis, l'«App Store» a facilité 138 milliards de dollars de commerce, plus de 85% de ce montant revenant uniquement aux développeurs tiers. Les taux de commission d'Apple sont fermement dans le courant de ceux facturés par les autres magasins d'applications et les marchés de jeux. La concurrence est le moteur de l'innovation et l'innovation nous a toujours définis chez Apple. Nous travaillons sans relâche pour fournir les meilleurs produits à nos clients, avec la sécurité et la confidentialité à leur cœur, et nous continuerons de le faire.

app store header

Autant dire que cette déclaration a énervé la direction d'Apple qui a fait cette déclaration dans la foulée. Également, la firme de Cupertino s'est engagée à fournir une réfutation plus approfondie des allégations portées à son encontre.
Ce qui dérange essentiellement Apple, c'est d'être mis dans le même sac que ses concurrents, puisque comme vous avez pu le remarquer, ce rapport ne vise pas que Apple, mais concerne bien les quatre entreprises qui sont toutes concernées par cette déclaration.
Apple a toujours estimé ne rien avoir en commun avec des entreprises comme Facebook qui ont fait la Une dans les médias avec des affaires très graves comme Cambridge Analytica.

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

6. sam - iPhone

07/10/2020 à 10h59 :

HS pour ma part:
Ah bon on dirait qd même que les différents gouvernements autre qu’US et Chinois n’ont jamais compris que les télécommunications sont stratégiques pour un pays.
En France Le gvt a laissé filer des entreprises stratégiques à des sociétés étrangères: Alcatel, Thomson à l’époque.

A force de ne pas voir plus loin que le bout de son nez faut pas s’étonner dans laquelle la France se situe.
En France on a pas d’argent mais on a pas d’idées non plus c’est le nouveau slogan.

5. chris245

07/10/2020 à 10h44 :

Pourquoi s'attaquer à Apple quand on parle anticoncurrentielle ? Dans son domaine de compétence, l'informatique, il est très loin d'avoir un monopole, je vous rappelle qu'il y a une boite qui contrôle entre 85 et 90% du park informatique mondiale et c'est Microsoft, mais ça, ça n'a l'air de poser de problème à personne.

Si c'est la commission de 30% qui dérange, en majorité, tous facturé 30% aux développeurs. Quand les développeurs signent leur contrats, cette commission n'est pas écrit en tout petit.

Et si c'est vraiment si dommageable pour les éditeurs, pourquoi n'y a-t-il que Epic qui pleure et pourquoi pas Supercell, qui empilent aussi les dollars et doit payer aussi les 30% ?

4. Le Xam - iPhone premium

07/10/2020 à 10h03 :

@Xerox....-4
Mais bien sûr 😂
Toujours dans la démagogie, va falloir calmer les médocs, utilise donc ton ECG pour vérifier ton palpitant...

Google accepte gentiment de stocker t’es photos sans revendre les infos quelles contiennent, autant que Huawei ne partagent ses data clients avec son gouvernement pour le « bien et la protection de la population ».

Ralala autant de mythomanie dans ton discours c’est désolant.

3. bidi - iPhone

07/10/2020 à 08h53 :

Oui merci. Sur un sujet aussi important que complexe. La grande question est cette commission de 30%. Cela fait à l’évidence beaucoup mais Apple pourra toujours argumenter que c’est pour couvrir des frais de contrôle/vérification/sécurisation qu’il affirme plus élevé qu’ailleurs. Un débat qui risque de durer. En attendant, je viens de regarder sur Netflix « Derrière nos ecrans de fumée » qui montre le véritable problème de ses GAFA. Il y avait aussi récemment un article dans Le Monde qui expliquait combien finalement ces GAFA ne favorisaient plus l’innovation, mais au contraire l’entravait par leur position d’oligopole.

2. Xerox....-4

07/10/2020 à 08h47 :

Toujours pareil, de quel droit imposer 30% alors que chaque année les développeurs payent 99$ pour être présents sur le Store.
Sous Google c'est 1x le payement et chez eux, ce sont les 30% des achats qui permet l'évolution des services. Et comme ça avance, c'est suffisant. Google sont loin d'offrir moins de services qu'Apple. Ne serais-ce que le cloud pour les photos/vidéos qui est gratuit chez Google alors qu'il faut une fois de plus payer chez Apple...Et on le sait, beaucoup de gens ont vu des sauvegardes violées avec des photos privées ches Apple et leur Cloud payant.

1. Benoit - iPhone

07/10/2020 à 08h35 :

Merci pour cet article intéressant 🙂

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus