Google et Apple visés par la justice pour l’accord du moteur de recherche par défaut

google iphoneSi nous avions depuis quelques années que Google payait entre 8 et 12 milliards de dollars par an à Apple pour être le moteur de recherche par défaut sur Safari mobile et autre, le ministère de la Justice des États-Unis vise désormais cet accord lucratif dans le cadre de l'une des plus grandes affaires antitrust du gouvernement américain, rapporte le New York Times.

 

L’accord entre Apple et Google ne plait pas aux États-Unis

La semaine dernière, le ministère de la Justice a déposé une plainte antitrust contre Google, affirmant que la société basée à Mountain View usait de pratiques anticoncurrentielles et d'exclusion sur les marchés de la recherche et de la publicité pour maintenir un monopole illégal.

En 2017, Apple a mis à jour un accord pour conserver le moteur de recherche de Google comme option par défaut sur les appareils Apple. Le New York Times rapporte qu'Apple reçoit environ 8 à 12 milliards de dollars par an en échange de faire de Google le moteur de recherche par défaut sur ses appareils et services, y compris l'iPhone et Siri. On se rappelle que le deal était d’un milliard en 2016, de 3 milliards en 2017 puis 9 milliards en 2018.

Il s’agit certainement du plus gros paiement que Google effectue à qui que ce soit, et il représente 14 à 21% des bénéfices annuels d'Apple.

ios 14 google chrome navigateur par defaut

Les procureurs affirment que l'accord est représentatif des tactiques illégales utilisées pour protéger le monopole de Google et étouffer la concurrence. Selon le ministère de la Justice, près de la moitié du trafic de recherche de Google provient désormais des appareils Apple, et la perspective de perdre l'accord a été qualifiée de scénario «terrifiant» et «code rouge» au sein de l'entreprise. Le trafic de recherche de Google fait partie intégrante de son modèle commercial en raison de son système de publicités.

Apple est également critiquée pour avoir facilité un comportement anticoncurrentiel en acceptant l'accord et en proposant plus d'argent avec des renégociations régulières.  Bien que les deux sociétés soient concurrentes dans la Silicon Valley, l'accord ferait partie d'une "union improbable de rivaux" d’après les enquêteurs.

La plainte du ministère de la Justice cite la remarque d'un employé senior d'Apple datant de 2018 qui disait que "notre vision est de travailler comme si nous étions une seule entreprise".

L'intervention juridique constitue une menace pour une part importante des revenus d'Apple, mais c'est un plus grand danger pour Google, qui n'aurait apparemment aucun moyen de remplacer le trafic qu'il perdrait. Le New York Times suppose qu'une telle rupture pourrait pousser Apple à acquérir ou à créer son propre moteur de recherche, ce qui pourrait à son tour constituer une menace encore plus grande pour Google.

Vous en pensez quoi d’avoir Google par défaut partout ?

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions
Aucun commentaire pour le moment.
Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus