Interdiction de TikTok aux États-Unis : une nouvelle audience le 14 décembre

tiktok icone app ipa iphone ipadDébut août 2020, le Président des États-Unis a exigé l'interdiction de TikTok et WeChat pour des causes de suspicion d'espionnage du gouvernement chinois. Si les deux applications devaient normalement être supprimées de l'App Store et du Google Play Store en septembre, les apps ont été sauvées à la dernière minute par la justice américaine. Cependant, comme Donald Trump a pu le dire précédemment, il n'abandonne jamais et va toujours jusqu'au bout de ce qu'il a commencé. Une nouvelle audience va avoir lieu le 14 décembre et la Maison-Blanche va renouveler sa demande d'interdiction de TikTok.

Publicité

TikTok va-t-il être supprimé avant le passage en 2021 ?

L'avenir de TikTok aux États-Unis n'est pas encore complètement sauvé, une nouvelle audience va avoir lieu le 14 décembre et le gouvernement américain compte bien mettre ses meilleurs avocats sur le coup pour prouver que TikTok est dangereux pour la vie privée des Américains.
En effet, Donald Trump est convaincu que l'application de divertissement (qui est en tête des téléchargements chaque trimestre aux USA) est victime de la volonté de tout contrôler et surveiller du gouvernement chinois, le Président des États-Unis voit TikTok comme une menace pour la sécurité nationale.

Le 27 septembre, le juge de district Carl Nichols à Washington a stoppé la procédure en cours lancé par le département du Commerce, celle-ci avait pour but de paralyser les nouveaux téléchargements de TikTok sur iOS et Android. Le juge en a déduit qu'il n'y avait aucune preuve que TikTok récupérait les données personnelles de ses utilisateurs américains pour les transférer sur des serveurs en Chine afin que cela arrive entre les mains du gouvernement.

tiktok

Le 30 octobre, le ministère du Commerce a fait une seconde relance avec une nouvelle ordonnance qui avait pour objectif (comme la première) d'interdire TikTok sur iOS et Android. Là aussi, il y a eu un refus de la part de la justice, c'est la juge de district Wendy Beetlestone qui a bloqué la procédure au dernier moment comme ça a été le cas dans l'audience précédente.
Bien évidemment, TikTok a affirmé à plusieurs reprises que les données personnelles de ses 100 millions d'utilisateurs aux États-Unis étaient en sécurité et que la Chine n'y avait pas accès. De plus, Byte Dance (la maison mère de l'app) a affirmé qu'il n'y avait aucun espionnage des utilisateurs américains comme des autres utilisateurs partout dans le monde.

Si cette histoire parait sans fin, elle pourrait se terminer définitivement si Joe Biden arrive au pouvoir en janvier 2020. Le potentiel futur président des États-Unis n'a pas exprimé pour l'instant sa position quant à la suspicion d'espionnage de la Chine à travers de populaires applications comme TikTok ou encore WeChat.

 

Télécharger l'app gratuite TikTok

Publicité


tiktok capture app ipa iphone ipad

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions
Aucun commentaire pour le moment.
Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus