Apple attaque Simon Lancaster pour avoir divulgué des informations sensibles

Actu AppleApple a intenté une action en justice contre Simon Lancaster, un ancien employé qui aurait utilisé sa position au sein de l'entreprise pour voler des «informations confidentielles sensibles» qui ont ensuite été divulguées à un journaliste et publiées dans des articles sur internet.

 

Un employé d’Apple aurait monnayé ses informations

Lancaster a travaillé chez Apple pendant plus d'une décennie, utilisant son ancienneté pour assister à des réunions internes et accéder à des documents qui, selon Apple, ne relevaient pas de ses responsabilités.  Les détails qu'il a obtenus ont été publiés dans des articles de presse qui citaient une source chez Apple.

En échange des informations divulguées, Lancaster a demandé à la personne des médias avec laquelle il était en contact des faveurs, comme fournir une mise en avant à une start-up dans laquelle Lancaster avait investi.

Jusqu'au 1er novembre 2019, Lancaster était employé en tant que chef des matériaux avancés et architecte de conception de produits impliqué dans plusieurs projets hardware. Son rôle consistait à évaluer les matériaux et à prototyper les innovations pour les futurs dispositifs matériels. Il a commencé à divulguer des détails au contact des médias le 29 novembre 2018 par SMS, e-mails et appels téléphoniques.

Après avoir démissionné d'Apple, Lancaster a "approfondi" sa relation avec le correspondant des médias à qui il parlait, et l'enquête interne d'Apple sur les appareils appartenant à Apple que Lancaster a retournés en partant a suggéré qu'il communiquait sur "des secrets commerciaux spécifiques d'Apple" tout en prenant prenant soin de préparer l’avenir en récupérant des informations supplémentaires. Lors de son dernier jour, Lancaster a téléchargé un "nombre substantiel" de documents confidentiels. Pas très malin.

privacy king

En outre, l'examen médico-légal des appareils fournis par Apple à Lancaster pour son travail chez Apple montre que Lancaster et le correspondant se sont coordonnés pour voler des documents spécifiques et des informations sur les produits d'Apple. À de nombreuses reprises, le correspondant avait demandé à Lancaster d'obtenir des documents et des informations spécifiques sur les secrets commerciaux d'Apple. La plupart du temps, Lancaster envoyait au correspondant des documents confidentiels demandés à l'aide d'appareils appartenant à Apple. À d'autres occasions, Lancaster a rencontré le correspondant en personne pour lui fournir les informations Apple confidentielles demandées.

Selon Apple, les informations partagées par Lancaster incluaient des détails sur "les produits matériels Apple inédits, les modifications de fonctionnalités inopinées des produits matériels existants et les annonces de produits futures". Il a également assumé un nouveau rôle chez Arris Composites, un fournisseur sous Apple, et Apple dit qu'il a accédé à des informations confidentielles qui aideraient Arris en plus de divulguer des documents Apple aux médias.

Apple ne fournit pas de détails sur les produits qui ont été divulgués par Lancaster, mais la plupart des fuites se sont produites aux alentours d'octobre et novembre 2019, et concernaient ce qu'Apple appelle le «Projet X». Juste après son départ, Lancaster s'est entretenu avec le journaliste à qui il avait divulgué des détails, félicitant la personne pour le succès d'un article contenant des détails qu'il avait divulgués.

Comme tous les employés d'Apple, Lancaster a signé un «accord de confidentialité et de propriété intellectuelle» avant d'être embauché par Apple qui leur interdit de partager des informations confidentielles et exclusives, et il a également participé à des «formations à la sécurité» et à des événements de «conduite professionnelle» axés sur la prévention du vol de secrets professionnels.

Apple demande maintenant des dommages-intérêts résultant des secrets commerciaux que Lancaster a volés, Apple prévoyant de déterminer le montant au procès. La firme souhaite également récupérer auprès de Lancaster tous les gains, bénéfices et avantages qu'il a obtenus grâce au vol de documents.

Si vous voulez lire le document complet, c'est un aperçu fascinant qui couvre la culture des fuites au sein d'Apple et les efforts que l'entreprise met en œuvre contre ce fléau.

Vous aimerez peut-être


Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

3 pifpaf - iPhone

12/03/2021 à 17h19 :

@Tiago Dias Leite - iPhone
Antitrust et vol d’info confidentialité à des fins de revente, c’est pas la même
Il y a des lois aux USA qui interdit à une entreprise n’avoir un monopole, apple n’est pas en monopole dans sa catégorie.

2 Tiago Dias Leite - iPhone

12/03/2021 à 14h04 :

Apple a peur voyons même eu on beaucoup de chose à cacher
Déjà que Apple dans certains pays sont en cours d’enquête pour antitrust et bien d’autres ahah

1 Nicoast - iPhone

12/03/2021 à 11h26 :

Déjà il vole des secrets d’entreprise ce qui est super grave mais en plus c’est un GAFAM, bon courage hein! 😂

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.