Nouvelle action en justice contre Apple de la part d'un développeur

apple finance iconOn ne compte plus le nombre de plaintes déposées contre Apple et son App Store. Cette fois-ci, c'est un développeur qui dénonce les pratiques inacceptables d'Apple pour obliger les petits développeurs à vendre leurs applications. Explications.

 

Une plainte de plus contre l'App Store

Voilà un sujet que nous abordons chaque semaine tant la marque à la pomme est attaquée de tous les côtés sur le plan juridique. Une fois de plus, une nouvelle plainte vient d'être déposée devant la justice par un développeur qui accuse Apple de jouer de sa position de leader pour forcer les développeurs à vendre leurs applications à un prix relativement bas lorsque la marque souhaite la racheter.

Kosta Eleftheriou, développeur de l'application FlickType (application clavier pour Apple Watch), déclare que son application a été copiée par un logiciel concurrent de manière frauduleuse et peu qualitative ce qui lui a causé du tort. Il estime que les fausses publicités faites à son encontre ainsi que l'achat de fausses critiques auraient fait dégringoler sa note et donc son classement dans l'App Store. Il accuse donc Apple de ne pas prendre au sérieux ce problème qui détruit certaines applications malgré le fait que la firme de Cupertino promette un App Store sécurisé et juste pour ceux qui le méritent.

 

Apple incite les développeurs d'applications logicielles à développer des applications innovantes avec la promesse d'un App Store juste et sécurisé dans lequel les vendre. En vérité, Apple fléchit systématiquement son pouvoir de monopole contre une concurrence potentielle via l 'App Store et profite de pratiques frauduleuses effrénées. Si Apple ne peut pas acheter une application souhaitée à un développeur à bas prix, Apple tente d'écraser ce développeur par des frais d'exploitation et l'application sélective de contraintes opaques et déraisonnables contre le développeur.

Vous l'aurez compris, selon lui, Apple fait exprès de laisser les applications frauduleuses qui causent du tort aux applications dont le développeur ne souhaite pas vendre les droits à la marque. Pour sa part, il juge que cette mascarade lui a fait perdre plus d'un an de bénéfices.

apple et la justice
 

Dans le même temps, Apple permet à d'autres développeurs qu'Apple ne considère pas comme de véritables concurrents, y compris des concurrents frauduleux, de vendre des produits similaires et de qualité inférieure parce qu'Apple profite de leurs ventes. Les fraudeurs utilisent souvent des captures d'écran et des vidéos tirées des applications de développeurs légitimes et manipulent leurs évaluations. Apple ne fait pas grand-chose pour contrôler ces pratiques car il en profite. Apple ment ensuite à ses régulateurs en affirmant qu'il doit maintenir son pouvoir de monopole sur la vente d'applications liées à Apple pour protéger les consommateurs, alors qu'en fait, Apple les laisse se faire arnaquer et exploite les développeurs qui tentent de fournir de l'innovation aux consommateurs.

Apple tient en otage à la fois les utilisateurs de ses appareils et les développeurs. Pourtant, chaque fois qu'elle fait face à des allégations antitrust, Apple justifie son monopole en affirmant qu'il est nécessaire de protéger ses utilisateurs et développeurs contre des comportements sans scrupules et d'assurer un marché compétitif équitable pour le bénéfice des deux. En vérité, Apple ferme les yeux sur la fraude et l'exploitation rampantes pour réaliser un profit facile.

 

Pour aller plus loin

Vous aimerez peut-être


Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions
Aucun commentaire pour le moment.
Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.