Accusé par Apple de vol d'informations, cet ex-employé affirme que tout est faux !

Actu AppleLa culture du secret est quelque chose de très important pour Apple, l'entreprise n'hésite pas une seule seconde à prendre des mesures strictes quand un employé se met à sortir des informations qui doivent rester en interne. Simon Lancaster, un ancien salarié au siège d'Apple est visé par des accusations graves concernant des informations qu'il aurait volontairement communiquées à un journaliste d'un grand média.

Une affaire prise très au sérieux par Apple

Simon Lancaster a travaillé pendant une longue période pour Apple, jusqu'à qu'il décide de déposer sa démission le 1er novembre 2019. L'ancien employé dans l'équipe design produit et matériaux est accusé par sa direction d'avoir été l’auteur de plusieurs fuites d’informations confidentielles.

En effet, Lancaster était en contact avec un journaliste employé dans un grand média tech, selon Apple, l'ancien salarié aurait transmis de précieuses informations qu'il obtenait au cours des différents projets sur lesquels il travaillait. Le but n'était pas de se faire rémunérer, mais d'obtenir des articles avantageux pour une start-up dans laquelle il investissait, chose qu'a toujours contestée Simon Lancaster.

L’homme n'a jamais nié avoir discuté avec ce journaliste, cependant il lui a communiqué des informations qu'il considère comme d'un intérêt public.
Les échanges avec le journaliste anonyme ont commencé dès novembre 2018 avec des discussions régulières tout au long de l'année 2019. Les deux hommes qui avaient une relation amicale se sont même rencontrés physiquement le 3 septembre 2019.

Lors de ce rendez-vous, les conversations n'étaient pas du tout autour du métier de Lancaster, au contraire ils parlaient d'autres sujets qui n'avaient rien à voir, c'est en tout cas ce qu'assure l'ancien salarié.

tim cook grince des dents

Aujourd'hui, cette affaire fait grincer des dents chez Apple, l'entreprise a engagé un véritable combat contre le comportement qu'a eu Simon Lancaster avant sa démission.
La firme de Cupertino émet plusieurs accusations comme la participation à une réunion à laquelle le salarié n'était pas invité.
En octobre 2019 Lancaster s'est incrusté dans une réunion où des informations commerciales sensibles étaient abordées, les organisateurs s'en sont rendu compte trop tard et ont rapidement fait une remontée à la direction.

Autre accusation, Lancaster aurait téléchargé en masse des documents confidentiels le soir avant sa démission, selon Apple il aurait quitté les bureaux très tard pour éviter que des supérieurs lui demandent ce qu'il était en train de faire.
Lancaster a une excuse toute trouvée à ce sujet, il explique avoir voulu envoyer des mails de départ à ses collègues pour leur dire au revoir et ne pas partir sans remerciement.

Source

Vous aimerez peut-être


Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions
Aucun commentaire pour le moment.
Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.