Apple exige de savoir qui sont les sources d'un célèbre leaker

Actu ApplePlus le temps passe et plus le nombre de leakers grandit dans l'actualité Apple, alors qu'auparavant il n'y avait que l'analyste Ming-Chi Kuo, aujourd'hui on retrouve des petits nouveaux comme Jon Prosser, Ranzuk, Kang, Dylandkt, l0vetodream... Toutes ces personnes sont en contact avec des gens très proches de l'activité d'Apple, ce qui leur permet d'obtenir des informations exclusives sur un futur produit ou sur ce qui se passe en interne chez Apple.

Apple ne lâche pas l'affaire dans une récente poursuite

La firme de Cupertino commence à être exaspérée de voir des fuites sur les noms de ses futurs iPhone, sur les caractéristiques des prochains iPad, sur ses projets secrets comme les Apple Glass ou encore l'Apple Car... Cette situation ne peut plus durer et c'est pour cela que le géant californien a décidé de réagir en procédant à des poursuites judiciaires envers les leakers qui dévoilent des informations sensibles qui doivent rester en interne.
Selon un rapport de Vice, Apple a envoyé une lettre de cessation et d'abstention à un spécialiste des fuites basé en Chine. La personne en question explique avoir reçu une lettre d'avertissement de Fangda Parteners, un cabinet d'avocats qui travaille pour Apple.

justice jugement apple

Dès réception, le leaker en question a immédiatement partagé sur les réseaux sociaux le contenu du courrier :

Vous avez divulgué sans autorisation une grande quantité d'informations relatives aux produits non commercialisés et aux rumeurs d'Apple, ce qui a constitué une violation délibérée des secrets commerciaux d'Apple. Par le biais d'une enquête, Apple a obtenu des preuves pertinentes concernant votre divulgation non autorisée de produits non commercialisés et faisant l'objet de rumeurs. Votre infraction intentionnelle se manifeste spécifiquement comme suit : publication d'informations non publiées sur les nouveaux produits d'Apple par le biais de plateformes de médias sociaux, y compris, mais sans s'y limiter, le design et les performances de ces nouveaux produits.

Le leaker en question est très connu dans la communauté Apple, il s'agit de Mr White, c'est la personne qui a publié pour la première fois :

Ainsi que plein d'autres fuites... Ce qui énerve Apple, c'est que l'entreprise n'arrive pas à savoir qui sont les sources de Mr White. On imagine qu'une multitude d'enquêtes ont eu lieu chez les partenaires chinois du géant californien, mais à chaque fois cela doit échouer.
L'une des hypothèses d'Apple, c’est que Mr White n'a pas de complice en interne, mais profite d'acheter des prototypes sur le marché noir pour après faire le buzz sur les réseaux sociaux. Une précédente enquête de Vice avait révélé il y a plusieurs années que certains employés d'Apple et de Foxconn proches des prototypes non commercialisés en profitent pour les sortir de l'usine pour les vendre sur le marché noir.

Une fois sortis de l'usine, les appareils peuvent atterrir entre les mains des leakers, mais aussi des experts de la contrefaçon pour proposer l'équivalent en même temps que le lancement d'Apple.

Apple exige des noms

Dans la lettre du cabinet Fangda Parteners, il est demandé à Mr White de cesser immédiatement de partager des photos d'appareils Apple qui n'ont pas encore été annoncés. Les avocats demandent aussi des informations sur les identités des personnes qui lui procurent les prototypes et les différentes photos (parfois prises directement chez Foxconn).
Le leaker doit aussi signer un document certifiant qu'il s'engage à ne plus participer à quelconques fuites d'informations sur un produit Apple.
Le compte Twitter de Mr White a été suspendu le 11 juin 2021, probablement suite à une demande du cabinet d'avocats d'Apple.

Pour aller plus loin

Vous aimerez peut-être


Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions
Aucun commentaire pour le moment.
Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.