Début d'une enquête américaine à l'encontre de l'Autopilot de Tesla

tesla iconeTesla vante les mérites de son pilotage automatique comme l'un des logiciels les plus performants et les plus sécurisés de ce qui se fait en ce moment dans l'industrie automobile. S'il est vrai que l'Autopilot de Tesla a permis d'éviter un grand nombre d'accidents, ça a aussi été l'une des causes de 11 accidents survenus depuis 2018.

L'Autopilot de Tesla au cœur d'une enquête

Suite à plusieurs plaintes et inquiétudes d'automobilistes aux États-Unis, la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) a décidé d'ouvrir une enquête visant à déterminer les différentes causes des accidents de Tesla avec le mode pilotage automatique activé.
En effet, depuis 2018 on recense aux États-Unis : 11 accidents de Tesla avec un total de 17 blessés, dont 1 personne décédée. Ces chiffres concernent uniquement les accidents avec le pilotage automatique activé, bien évidemment la NHTSA n'enquêtera pas sur les accidents avec l'Autopilot désactivé.

Si les chiffres sont globalement très faibles (vu le nombre de véhicules Tesla vendus entre 2018 et 2021 aux États-Unis), l'enquête fédérale souhaite tout de même comprendre où le logiciel de pilotage automatique de Tesla s'est trompé pour en arriver à 11 accidents en seulement 3 ans
À peine commencer, l'enquête a déjà remarqué que la majorité des accidents étaient pendant la tombée de la nuit :

La plupart des incidents ont eu lieu après la tombée de la nuit et les scènes d'accident rencontrées comprenaient des mesures de contrôle des lieux telles que des lumières de véhicule de premier intervenant, des fusées éclairantes, un panneau de flèches lumineux et des cônes de route

autopilot tesla

Dans l'annonce du lancement de l'enquête, on apprend que les recherches vont essentiellement s'effectuer autour du pilote automatique présent dans les modèles S, X, Y et 3 vendus entre 2014 et 2021.
La NHTSA prendra tout de même en compte l'absence de réactivité et d'attention de certaines personnes qui ont été victimes d'un accident en Autopilot, l'agence fédérale américaine a pleinement conscience que le pilotage automatique de Tesla est un système permettant un maintien du véhicule centré sur la voie et du maintien de sa vitesse.

L'enquête reconnait donc dès le début que les conducteurs ne doivent pas miser toute leur confiance sur l'Autopilot de Tesla, puisque celui-ci peut parfois être imprévisible en cas d'obstacle ou d'évènement sur la route. Même si le pilotage automatique de Tesla est l'un des meilleurs, nous sommes encore loin d'un système qui peut tout gérer sans aucune intervention humaine.

Pour le moment, le service communication de Tesla n'a pas encore abordé le sujet devant la presse ni Elon Musk sur Twitter qui est très discret depuis quelques jours (peut-être en vacances ?).

Source

Pour aller plus loin

Vous aimerez peut-être


Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions
Aucun commentaire pour le moment.
Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.