Apple va subir la hausse du prix des puces jusqu'en 2022 (MAJ)

tsmc applePrécédemment, un rapport avait expliqué qu'Apple était l'une des seules entreprises dans le monde à éviter toutes les contraintes liées à la pénurie des puces. Cependant, cet avantage à un coût, en temps de crise les composants électroniques sont plus rares et sont donc plus coûteux ! 

Mise à jour le 07/09/2021 à 18h45 : Selon une récente indiscrétion, l'augmentation de TSMC ne serait que de 3%. Apple pourrait donc prendre en charge ce coût supplémentaire pour les puces, sans facturer les iPhone 13 plus chers que la précédente génération.

Une situation qui va durer encore plusieurs mois

Pour produire ses iPhone, iPad, Mac, Apple Watch... Apple a besoin de ce composant magique : la puce.
L'entreprise TSMC est le partenaire qui fournit la puce A14 Bionic pour les iPhone 12, la puce M1 pour les Mac et l'iPad Pro ou encore la puce SiP S6 pour l'Apple Watch Series 6.
Le problème, c'est que le partenaire du géant californien fait face à des coûts supplémentaires depuis la crise sanitaire, des frais qui ne peuvent être pris en charge sans voir sa marge réduire sur chaque commande d'Apple.

Du coup, la firme de Cupertino n'a pas d'autres choix que de s'adapter à cette nouvelle tarification chez son partenaire ce qui engendrait un coût de fabrication plus important sur ses produits y compris l'iPhone.
Dans un sens, si Apple refuse de payer plus, c'est la rupture de stock assuré vu comment les autres marques sont en difficulté pour réapprovisionner leurs stocks à cause d'une production au ralenti.

Selon un rapport de Nikkei Asia, Apple serait actuellement face à une pression de grande ampleur puisque TSMC s'apprête à une nouvelle fois augmenter ses prix, on parle même de la plus forte augmentation de tarif depuis plus de 10 ans.

Ces prix plus élevés découlent d'une série de facteurs, y compris l'augmentation des coûts de matériel et de logistique ainsi que la course des fabricants d'appareils à la sécurisation d'approvisionnement adéquat en puces, qui sont apparus depuis que la pénurie de puces a commencé à mordre à la fin de l'année dernière. 

tsmc

Selon des sources de l'industrie qui se sont exprimées dans le rapport, TSMC souhaiterait mettre en place une nouvelle procédure baptisée "double réservation", cela signifie que les clients comme Apple devront commander toujours plus de puces pour être priorisés sur les chaines de production.
Pour faire simple, si Apple a besoin d'une commande de 4,5 millions de puces sur la semaine du 20 septembre, la firme de Cupertino devra en commander le double pour être considérée comme le client prioritaire, même si l'entreprise n'a pas besoin d'autant !

Si TSMC semble profiter de la situation, Apple et les autres clients de la marque comme Nvidia ou encore Qualcomm ne sont pas en position de force pour négocier des tarifs à la baisse ou même décider de la quantité de la commande souhaitée.

Il y a plus d'une semaine, Digitimes a expliqué dans un rapport que cette augmentation du coût de production pourrait provoquer une hausse de 3 à 10% des prix des iPhone 13. Puisque comme très souvent, Apple refuse de faire un geste en diminuant sa marge de bénéfice. Cette modification de la grille tarifaire des iPhone 13 pourrait revenir à la normale dès septembre 2022 avec les iPhone 14, uniquement si la pénurie des puces s’est calmée d'ici là.

Pour aller plus loin

Vous aimerez peut-être


Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions
Aucun commentaire pour le moment.
Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.