Amazon : il revend des livres loués et se fait un bénéfice de 1,5 million de dollars

amazon fr iconeAux États-Unis, les manuels scolaires coûtent cher aux parents, surtout pour les familles nombreuses qui peuvent dépenser plusieurs centaines de dollars à chaque rentrée. Pour aider les familles, Amazon a proposé il y a quelques années un système de location de manuels scolaires, ce qui génère d'énormes économies aux familles américaines. Cependant, ce procédé a réveillé le génie d'un arnaqueur...

Il loue des livres, les revends et empoche 1,5 million de dollars

Quand Amazon sort un nouveau service, le géant américain étudie avant toutes les failles qui pourraient amener à des escroqueries et provoquer des pertes d'argent pour l'entreprise. Visiblement, pour son système de location de manuels scolaires aux États-Unis, Amazon est passé à côté d'un détail qui a permis à Geoffrey Mark Hays Talsma un résident du Michigan d'en profiter et de devenir millionnaire !

Une récente enquête a dévoilé que cet Américain de 36 ans a loué une masse de manuels scolaires pour les revendre sur internet ou à des proches qui avaient des enfants à l'école.
Ce petit manège a duré pendant 5 ans et a permis à Mark Hays Talsma de générer 1,5 million de dollars, une incroyable somme qui s'explique par le fait que c'était devenu une activité à plein temps.

Comment était exploitée la faille ?

Dans son programme de location de manuels scolaires, Amazon limite la location de livres à 15 par compte, ce qui permet aux familles d'acheter des manuels pour les différentes matières (mathématique, science, histoire-géographie...) même s'ils ont plusieurs enfants, cette limite n'est pas dérangeante et permet de faire des économies.

Ayant conscience de cette limite qui était dérangeante pour son business malhonnête, Geoffrey Mark Hays Talsma a eu l'idée de créer plusieurs comptes Amazon en brouillant les pistes.
L'homme de 36 ans a créé entre 2016 et 2021 des milliers de comptes Amazon avec différents noms, numéros de téléphone, adresse mail et à chaque fois une nouvelle carte bancaire Visa virtuelle.

Pour Amazon, la détection des faux comptes était quasiment impossible puisqu'il y a chaque jour une tonne de créations de comptes Amazon aux États-Unis et les faux qu'ouvrait l'arnaqueur se noyaient parmi les autres.

manuels scolaires

Il ne recevait jamais ses articles ou des articles erronés

Comme n'importe quelle commande sur Amazon, vous pouvez signaler avoir reçu un mauvais article ou tout simplement ne rien avoir reçu (le fameux vol dans la boîte aux lettres).
C'est justement ce que faisait Geoffrey Mark Hays Talsma quand Amazon affichait sur le suivi de commande que les livres loués étaient reçus.
Avec cette réclamation et en se faisant passer pour un client mécontent, l'arnaqueur passait entre les mailles du filet, surtout que pour le service client ce n'était pas la même personne puisque les données personnelles sur les comptes n'étaient jamais les mêmes.

Grâce à cette technique, la location des manuels scolaires ne commençait jamais et le processus de facturation à renouvellement mensuel ne s'enclenchait pas.

L'arnaque a duré 5 ans, mais a été démasquée

Le problème quand on trouve une astuce comme celle-ci, c'est de savoir s'arrêter puisque tôt ou tard on se fait attraper et les conséquences peuvent être graves.
Sans surprise, au bout de cinq ans de réclamations répétitives, l'arnaque a commencé à se voir et l'équipe Amazon en charge de ce service a remonté l'incident à sa direction qui a mené l'enquête.
Très vite, Amazon a déposé plainte et les autorités sont remontées à Geoffrey Mark Hays Talsma, mais aussi à trois autres complices qui participaient eux aussi à ce business très lucratif.

Aujourd'hui, Mark Hays Talsma est accusé de transport de biens volés au-delà des frontières du Michigan, d'usurpation d'identité, de fraude postale et de mensonge au FBI. Malgré toutes les preuves flagrantes contre lui, l'homme de 36 ans a eu la mauvaise idée de nier en bloc les accusations...

Que risquent les quatre hommes derrière cette arnaque ?

1,5 million, c’est tout de même une sacrée somme...
Si cela ne va pas handicaper Amazon dans ses résultats trimestriels à plusieurs milliards de dollars, il n'en reste pas moins que les autorités ne peuvent pas laisser passer un tel comportement qui pourrait en inspirer d'autres.

Les quatre hommes pourraient avoir jusqu'à 20 ans de prison pour la fraude postale, 10 ans pour le transport de biens volés en dehors de l'État et 5 ans pour les fausses déclarations lors des entretiens avec des agents du FBI.
Ces potentielles condamnations concernent aussi bien Geoffrey Mark Hays Talsma que les trois autres hommes qui ont rejoint l'arnaque quelques mois après.

Source

Pour aller plus loin

Vous aimerez peut-être


Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

2 elricaac - iPhone

18/10/2021 à 15h30 :

Pas tout a fait pareil quand même 😳
Si ton patron vole alors ça te donne le droit/possibilité/l’envie de le voler????

1 tom17 - iPhone

18/10/2021 à 13h28 :

On en parle des milliards que se fait Amazon en revendant les données personnel des gens ? Franchement c’est le voleur voler. Mdr

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.