Un rapport s'inquiète de la dépendance d'Apple envers TSMC

tsmc appleLa collaboration entre TSMC et Apple ne date pas d'hier, la firme de Cupertino se réapprovisionne chaque année chez le géant taïwanais pour ses puces AX présentes dans les iPhone et iPad. Cependant, selon un rapport ce beau partenariat entre les deux entreprises pourrait un jour se retourner contre Apple.

TSMC x Apple, une dépendance trop élevée ?

Selon un récent rapport de The Information, certains analystes et experts du secteur s'inquiètent de voir Apple ne commander que chez un fournisseur pour ses puces dans les iPhone, iPad, Mac, Apple TV, Apple Watch...
Si Apple a choisi TSMC, c'est pour la qualité et la fiabilité dans ses livraisons (même en période difficile où l'entreprise fait toujours son maximum pour satisfaire Apple). 
Cependant, la firme de Cupertino semble oublier les tensions géopolitiques entre la Chine et Taïwan, le rapport explique :

La dépendance d'Apple à TSMC pourrait devenir l'une de ses plus grandes vulnérabilités. Les tensions géopolitiques entre la Chine et Taïwan - où sont basées toutes les usines TSMC qui produisent des puces Apple - augmentent, et bien que le conflit militaire entre les deux pays ne semble pas imminent, il pourrait être dévastateur pour la chaîne d'approvisionnement d'Apple s'il se réalise.

tsmc

Le rapport exprime également le fait que la stratégie d'Apple qui consiste à miser sur un seul et unique fournisseur n'est pas forcément la meilleure solution, puisque au-delà des conflits géopolitiques, il y a aussi les catastrophes naturelles qui peuvent interrompre toute une production pendant plusieurs semaines.
Comme Apple met toutes ses balles dans le même panier, l'entreprise n'aura pas de plan B puisque TSMC est le seul fournisseur pour les puces des produits Apple.

Du côté de TSMC, Apple représente le plus gros client de l'entreprise, inconsciemment l'entreprise taïwanaise s'appuie sur le géant californien pour générer de gros chiffre d'affaires, si tout s'arrête du jour au lendemain, ce sera tout de même un quart des revenus qui disparaitront.
Finalement, cette dépendance peut s'avérer être néfaste du côté d'Apple tout comme celui de TSMC.

Heureusement pour les deux entreprises, cette collaboration qui dure depuis l'iPhone 6 est pour l'instant synonyme de succès.
Le partenariat avec TSMC a aussi permis à Apple de couper le cordon avec Samsung Electronics, puisqu’avant le contrat avec la firme taïwanaise, c'était Samsung qui était aux commandes de la fabrication des processeurs des iPhone.

Le rapport ne croit pas à l'iPhone 14 avec la puce gravée en 3 nm

L'iPhone 14 ne devrait pas connaître la gravure en 3 nanomètres pour son processeur A16. TSMC n'est pas encore prêt et aurait signalé avoir besoin encore de temps pour proposer une gravure de cette taille.
Pour rappel, le 3 nanomètres permettra d'obtenir de meilleures performances et surtout une meilleure gestion de l'énergie, Apple attend impatiemment cette évolution depuis maintenant plusieurs années.

Pour aller plus loin

Vous aimerez peut-être


Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions
Aucun commentaire pour le moment.
Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.