TSMC devrait produire les modems 5G d'Apple en 2023

5g icone On le sait depuis un moment, Apple veut tout contrôler et va même jusqu'à concevoir et faire produire ses propres puces AXX ou MX avec son partenaire TSMC. Justement, ce dernier commencera à produire les premières puces modem 5G d'Apple pour l'iPhone en 2023, selon un rapport du Nikkei Asia. Cette initiative, en cours de développement depuis plusieurs années et renforcée par l'acquisition par Apple, en 2019, de la majorité de l'activité modem d'Intel, permettra à Apple de s'éloigner de Qualcomm pour tout ce qui attrait à la connectivité cellulaire.

Il faut pas être devin pour savoir que le changement s'opérera en 2023 car la firme de Cupertino avait signé un contrat pluriannuel avec le constructeur en 2019 pour assurer le marché à ce dernier en échange de l'abandon des poursuites sur la violation de brevets qui avait lieu depuis plusieurs années.

Des modems en 4nm pour l'iPhone 15

Apple prévoit d'adopter la technologie de gravure en 4 nanomètres de TSMC pour produire en masse sa première puce modem 5G en interne, ont déclaré plusieurs sources du Nikkei, ajoutant que le fabricant de l'iPhone développe ses propres composants de radiofréquence et d'ondes millimétriques pour compléter le modem. Apple travaille également sur sa propre puce de gestion de l'alimentation spécifiquement pour le modem, ce qui serait une excellente nouvelle pour l'autonomie.

5g modem apple

Le rapport s'inscrit donc dans la lignée des précédentes rumeurs selon lesquelles Apple lancerait son propre modem dans le cadre de la gamme d'iPhone 15. La semaine dernière, Qualcomm révélait qu'elle ne prévoyait d'avoir que 20 % de la production de modems pour l'iPhone en 2023. Qualcomm pense qu'Apple utilisera sa propre solution de modem dans la plupart des régions du monde, mais continuera à faire appel à Qualcomm pour certains marchés, du moins dans un premier temps.

En outre, le rapport du Nikkei indique qu'Apple et TSMC testent actuellement la production des modèles de modems internes d'Apple en utilisant le processus à 5 nanomètres de TSMC, mais qu'ils passeront à la technologie plus avancée à 4 nanomètres pour la production de masse. TSMC a déjà l'intention d'utiliser cette finesse pour la puce A16 de la gamme d'iPhone de 2022, tandis que les iPads de 2022 et les iPhones de 2023 passeront à la technologie à 3 nanomètres pour leurs puces de la série M2 et A17.

Pour aller plus loin

Vous aimerez peut-être


Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions
Aucun commentaire pour le moment.
Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.