Apple défavorable à une nouvelle loi américaine qui pourrait impacter l'App Store

app store logo icon ios 11Comme chaque année, le gouvernement américain fait voter plusieurs lois en rapport avec l'informatique ou la concurrence mais cette année, l'une d'elles fait particulièrement trembler Apple. Si elle est votée et donc validée, elle pourrait forcer Apple à modifier certaines choses que la société a mis en place, une défaite inenvisageable.

Une nouvelle loi américaine qui fait paniquer Apple qui met en avant la sécurité

Si vous suivez quotidiennement l'actualité d'Apple à nos côtés, vous êtres forcément au courant du combat titanesque que mène le géant américain pour son App Store. Basé sur un business model plus que lucratif pour la marque depuis des années, il est de plus en plus contesté et même critiqué par énormément de développeurs sans oublier les gouvernements de plusieurs pays dont son pays d'origine, les États-Unis.

Au-delà de tous les détails reprochés à Apple, c'est bien cette forme d'anti-concurrence avec cette taxe de 15-30% incontournable qui pose problème. Pour rappel, les développeurs qui proposent une application sur l'App Store ont interdiction de mettre en place un système de paiement alternatif, autrement dit à l'extérieur de l'écosystème iOS qui permettrait d'éviter cette taxe.

Si récemment la Corée du Sud ou encore les Pays-Bas ont réussi ou sont en train de réussir à faire flancher Apple en l'obligeant à modifier cette règle, une nouvelle loi actuellement en discussion aux USA pourrait à son tour mettre un coup derrière la tête à l'entreprise la plus valorisée en bourse au monde.

app store 2021 best apps games

Cette nouvelle loi baptisée "l'innovation et le choix en ligne" devrait être examinée cette année pour savoir si sa mise en place en l'état est possible. Une mauvaise nouvelle pour la pomme car à l'intérieur des textes qui la composent, on retrouve une interdiction formelle pour les plateformes dominantes, comme l'est Apple, d'abuser de leur pouvoir financier et moral pour écraser la concurrence.

En d'autres termes, le business model d'Apple totalement basé sur la fermeture de son écosystème pourrait en prendre un coup. La marque a bien évidemment ressorti son argument le plus impactant dans cette bataille à savoir la protection de ses utilisateurs, primordial à ses yeux.

Dans une lettre envoyée par Timothy Powderly, directeur principal des affaires gouvernementales d'Apple, au comité judiciaire du Sénat, la marque réitère son inquiétude vis-à-vis de ses clients. Selon elle, cette ouverture forcée serait vraiment dangereuse pour les consommateurs. Il deviendrait bien plus difficile de les protéger contre les logiciels malveillants, malwares et autres escroqueries en tout genre.

Une partie de la lettre :

Ces lois récompenseront ceux qui ont été irresponsables avec les données des utilisateurs et responsabiliseront les mauvais acteurs qui cibleraient les consommateurs avec des logiciels malveillants, des rançongiciels et des escroqueries.

Les projets de loi mettent les consommateurs en danger en raison du risque réel d'atteinte à la vie privée et à la sécurité. En plus de rendre les protections de confidentialité et de sécurité presque impossibles à défendre, les projets de loi permettraient en fait aux prédateurs et aux escrocs de contourner complètement les protections de confidentialité et de sécurité d'Apple.

Ce contournement est possible car les projets de loi rendraient obligatoire le "chargement latéral" ou l'installation directe de logiciels à partir d'Internet d'une manière qui contourne les protections de confidentialité et de sécurité conçues par Apple, y compris l'examen humain de chaque application et de chaque mise à jour d'application.

Une fois de plus, la marque persiste sur le fait que tout comme elle, la plupart de ses clients ont choisis Apple pour son écosystème fluide et moderne mais surtout très sécurisé ou du moins bien plus que la concurrence. Il serait d'ailleurs intéressant de faire un sondage pour savoir comment se positionnent les fidèles de la marque sur cette affaire.

Quoi qu'il en soit, l'année 2022 pourrait être décisive pour Apple et ses équipes même si nous savons tous que dans ce genre d'affaire, rien n'est réglé en quelques semaines. Que la loi soit effective ou non, il faudra patienter un long moment avant que des changements soient opérés.

La rédaction vous conseille

Vous aimerez peut-être


Nos derniers articles


Suivez-nous avec notre app iSoft
Articles populaires
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

3 Dupont Claude - iPhone

29/01/2022 à 09h52 :

Bonjour Mr et Mme ! Je viens de constater que il y aura une nouvelle loi au USA au sujet de Apple concernant la vie privée de c’est clients sur les iPhone ! Alors je pourrais vous proposer une faveur pour Apple, pourquoi Apple viendrai t-il pas s’installer en Irlande du sud ? Et ils pourraient donner du travail pour les Européens ! Oui cela coûterait plus cher ! Mais la Qualité de la mains d’œuvre serait une des meilleurs aussi ! Merci.Dupont claude

2 SamSuffit - iPhone premium

19/01/2022 à 15h42 :

@N103 - iPhone
Utopique hélas dans notre société actuelle qui cherche uniquement des coupables plutôt que des solutions…😞😒

1 N103 - iPhone

19/01/2022 à 10h22 :

Ça me gonfle. Oui il y a une position dominante et d’accord s’ils veulent mieux l’encadrer mais au lieu de se concentrer sur le problème dessous leur nez ils devraient prendre en considération toutes les ramifications et conséquences que ce genre de lois majeures peuvent causer. Aussi avoir un peu de compassion pour le casse-tête que cela crée. Et travailler avec les entreprises non pas contre.

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.