iPadOS 16 supporte l'API DriverKit pour créer les pilotes des accessoires tiers

driverkit apple iconApple a annoncé lundi soir plusieurs nouveautés pour iPadOS 16 qui améliorent le fonctionnement de l'iPad, notamment pour les iPad M1 qui disposent désormais d'un véritable multitâche avec fenêtres et d'une prise en charge des écrans externes. En plus de ces fonctionnalités, iPadOS 16 permet également pour la première fois aux fabricants d'appareils de créer des pilotes pour l'iPad avec la nouvelle API "DriverKit".

Du Mac à l'iPad

DriverKit est un framework créé à l'origine pour le Mac qui permet aux fabricants de périphériques de développer des pilotes pour rendre leurs produits entièrement compatibles avec macOS. L'API a été introduite dans macOS Catalina pour remplacer les extensions du noyau, car DriverKit est une extension d'application qui s'exécute dans l'espace utilisateur sans accès à tous les privilèges du système pour garantir la sécurité et l'intégrité du système. C'est complètement différent de l'approche de Microsoft sur Windows.

ipad air 5 usb c isoft

Voici ce qu'explique la vidéo développeur sur DriverKit :

Cette année, Apple apporte DriverKit à l'iPad avec iPadOS 16, afin que les fabricants de périphériques et d'accessoires puissent également créer des pilotes spécifiques pour rendre leurs produits compatibles avec l'iPad.

Pour l'instant, l'API DriverKit dans iPadOS 16 prend en charge les périphériques USB, PCI et audio. Comme cette API est également disponible sur le Mac, la bonne nouvelle est que les développeurs qui ont créé des pilotes macOS prêts pour Apple Silicon peuvent facilement les porter sur l'iPad. Un pilote peut être distribué par l'App Store comme une application ordinaire, mais ses capacités s'étendent à d'autres applications.

À titre d'exemple, la présence de DriverKit sur iPadOS permettra aux utilisateurs de connecter des interfaces audio Thunderbolt sur l'iPad pour la première fois. Cela fonctionnera également pour des appareils moins complexes, comme un microphone USB, ou encore des volants ou manettes non certifiées MFi.

Lorsqu'un utilisateur installe un nouveau pilote dans iPadOS, il doit l'activer manuellement dans l'application Réglages. Les pilotes peuvent être activés ou désactivés par l'utilisateur à tout moment, et Apple précise que chaque pilote ne fonctionne que lorsque le périphérique externe est connecté à l'iPad.

Compatibilité et date de sortie de DriverKit

Malheureusement, DriverKit nécessite un iPad doté d'une puce M1, comme Stage Manager. Cela signifie que, même avec iPadOS 16, ces pilotes ne fonctionneront pas avec les anciens modèles d'iPad ou même avec la génération actuelle d'iPad mini, qui est alimentée par la puce A15. Encore un coup qui pourrait faire râler les clients, comme le fait que l'iPhone 7 ne soit pas compatible iOS 16.

Les derniers modèles d'iPad ne sont pas tous égaux en termes de puces donc, mais aussi du côté du port USB-C. Si l'iPad Pro M1 est compatible Thunderbolt, l'iPad Air 5 M1 dispose d'un port USB 3.1 Gen 2 plus rapide mais sans Thunderbolt. L'iPad Air 4 et l'iPad Mini 6 se contentent de la norme 3.1 Gen 1.

En tout cas, on perçoit les efforts d'Apple pour faire de l'iPad un véritable ordinateur.

La rédaction vous conseille

Vous aimerez peut-être


Nos derniers articles


Suivez-nous avec notre app iSoft
Articles populaires
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

Aucun commentaire pour le moment, lancez la discussion.

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.