Au tour du PDG de Telegram de demander à Apple l'évolution de certaines règles (App Store)

telegram icone app ipa iphone ipadLe PDG de Telegram semble contrarié par les pratiques d'Apple. Selon lui, certaines exigences à l'égard des autres navigateurs web que Safari, présents sur iOS, sont disproportionnées. Plus clairement, elles ont pour objectif d'affaiblir la concurrence. Voici quelques explications.

Apple ne fait pas que des heureux

Après nous avoir annoncé l'arrivée d'un abonnement premium sur sa plateforme il y a tout juste deux jours, le PDG de Telegram, Pavel Durov, a décidé de continuer de s'exprimer publiquement en ce lundi 13 juin 2022.

Via sa propre chaîne Telegram, il a expliqué qu'il était dans l'attente des résultats de certaines investigations menées par l'Autorité britannique de la concurrence et des marchés (CMA). En effet, l'autorité anglaise est actuellement en train de vérifier certains fonctionnements liés à l'App Store, la boutique d'applications d'Apple.

Plus précisément, c'est l'obligation de passer par un navigateur web sous WebKit qui pose problème. Les navigateurs web qui souhaitent être présents sur iOS et donc sur l'App Store sont priés d'utiliser WebKit. Comme indiqué par le PDG de Telegram (et d'autres), cette limite d'utilisation serait à nouveau anticoncurrentielle et empêcherait d'autres navigateurs de rivaliser, Apple forçant la main avec Safari.

pavel durov pdg telegram


Propos de la CMA :

Apple interdit les alternatives à son propre moteur de navigation sur ses appareils mobiles, une restriction propre à Apple. La CMA craint que cela limite considérablement le potentiel des navigateurs concurrents à se différencier de Safari (par exemple, sur des fonctionnalités telles que la vitesse et la fonctionnalité) et limite les incitations d'Apple à investir dans son moteur de navigation.

Autrement dit, Apple obliger les autres à s'adapter à sons système pour éviter qu'ils ne proposent une solution meilleure et de ce fait, plus rapide et fonctionnelle que Safari, le navigateur de la pomme croquée. Des propos validés par Durov et jugés en adéquation avec la situation actuelle.

Je pense que c'est un résumé précis [par la CMA] et j'espère que des mesures réglementaires suivront bientôt. Il est triste que, plus de dix ans après la mort de Steve Job, une entreprise qui a autrefois révolutionné le Web mobile soit devenue son principal obstacle.

Une nouvelle attaque envers l'App Store qui n'en finit plus d'être critiqué depuis de nombreux mois. L'entrepreneur ne s'est pas arrêté là et a poursuivi en soupçonnant Apple de faire exprès de paralyser les applications web afin que les développeurs passent par l'App Store sur iOS et, par conséquent, payent la fameuse commission de 30%.

Nous soupçonnons qu'Apple paralyse intentionnellement ses applications Web pour forcer ses utilisateurs à télécharger davantage d'applications natives où Apple est en mesure de facturer sa commission de 30 %.

Quoi qu'il en soit, Apple doit patienter et n'hésitera pas à réagir immédiatement si la décision de la CMA ne va pas dans son sens. Une histoire qui devrait une fois de plus prendre pas mal de temps avant de trouver une issue.

La rédaction vous conseille

Vous aimerez peut-être


Nos derniers articles


Suivez-nous avec notre app iSoft
Articles populaires
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

Aucun commentaire pour le moment, lancez la discussion.

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.