Meta : 265 millions d'euros pour avoir enfreint le RGPD

facebook icone app ipa iphone ipadComme toutes les entreprises, Meta doit se conformer au RGPD, le règlement général sur la protection des données en Europe. Malheureusement, une condamnation vient s’abattre contre le groupe de Mark Zuckerberg, il est reproché au géant des réseaux sociaux de ne pas avoir suivi l'un des articles du RGPD. Une enquête a permis de lever le voile sur un non-respect des règles et une sanction est rapidement tombée.

Meta est condamné à 265 millions d'euros

La liste des condamnations liées aux données personnelles continue de s'agrandir pour Meta, alors que l'entreprise a un passé catastrophique dans ce domaine, les choses ne s'arrangent pas avec une énième sanction. En effet, la Commission de protection des données irlandaise (DPC) vient d'infliger une amende de 265 millions d'euros au groupe de Mark Zuckerberg.

La raison avancée est une infraction à l'article 25 qui concerne la "protection des données dès la conception et la protection des données par défaut". En avril 2021, la DPC avait ouvert une enquête contre Meta, la Commission avait découvert avec surprise qu'une base contenant des informations personnelles sur 533 millions de comptes Facebook était en libre accès sur internet. On retrouvait dans cette liste plus de 20 millions de profils appartenant à des Français.

meta logo hq hacker way

Meta avait rapidement été averti par les régulateurs européens pour apporter les correctifs nécessaires à cette faille de grande ampleur. En seulement quelques jours, tout était bouclé, mais le problème est que la base de données avait été accessible pendant de nombreuses semaines. Aujourd'hui, l'enquête estime que Meta a fait preuve d'une négligence envers les données personnelles de ses utilisateurs et cela mérite une sanction financière conséquente afin d'éviter que ceci recommence à l'avenir.

Ce qui a principalement inquiété la Commission de protection des données irlandaise, c'est que des données qui ne devaient pas être publics comme : l'adresse mail, la date de naissance, le numéro de téléphone, le nom et prénom ou l'identifiant Facebook ont été mis en ligne sans que l'utilisateur soit au courant ou qu'il ait le contrôle sur la publication.

La dernière condamnation du groupe Meta date de 3 mois seulement, elle a concerné (encore) la gestion des données personnelles. Pour rappel, l'incident avait eu lieu sur Instagram où le réseau social n'avait pas été capable de protéger la vie privée des adolescents sur la plateforme. Derrière cette lourde condamnation, on retrouvait aussi la Commission irlandaise. Décidément, la DPC ne lâche plus Meta et ses différentes failles en matière de données personnelles, c'est la quatrième fois que Meta est sanctionné par cette Commission.




Télécharger l'app gratuite Facebook



facebook capture app ipa iphone ipad

Vous aimerez peut-être


Nos derniers articles


Suivez-nous avec notre app iSoft
Articles populaires
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

2 Gemini - iPhone premium

29/11/2022 à 10h12 :

Sacrée amende, ils vont devoir licencier encore des effectifs 💩

1 julienas - iPhone

28/11/2022 à 18h36 :

C’est avec ce genre de connerie qu’on reçois des quantités de spam faramineuse tous les jours… casse les bonbons ce mark…

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.