Microsoft licencie 10 000 salariés en pleine période d'inflation

MicrosoftMalgré des chiffres d'affaires de plusieurs dizaines de milliards de dollars, les grandes entreprises comme Microsoft n'hésitent pas à se séparer d'une multitude d'employés pour faire des économies sur les salaires. L'entreprise vient d'annoncer que 10 000 salariés devront quitter le navire à la fin du premier trimestre de 2023.

Microsoft en difficulté

Selon une note publiée par Satya Nadella, le PDG de Microsoft, beaucoup d'employés vont bientôt être licenciés pour le motif de réduction des coûts liés aux salaires. L'entreprise estime que cette décision fait mal, mais qu'elle était nécessaire pour "aligner la structure des coûts de Microsoft avec la demande et les revenus". Nadella explique que pendant la pandémie et le confinement, les revenus de Microsoft ont littéralement explosé grâce en partie au segment numérique qui regroupe de nombreux logiciels professionnels payants.

Les entreprises du monde entier ont été obligées d'investir de grosses sommes d'argent pour que leurs équipes continuent à travailler depuis leur domicile. Maintenant que le présentiel a repris plusieurs jours par semaine, Microsoft voit son chiffre d'affaires s'affaiblir un peu partout dans le monde. Les abonnements ne sont plus renouvelés et les achats de licences deviennent plus rares.

microsoft logo

Des départs avec de belles indemnités

Que les personnes soient nouvelles ou anciennes à leur poste, l'entreprise promet un licenciement avec de belles indemnités.
Au total, Microsoft va réserver 1,2 milliard de dollars pour les frais d'indemnité de départ ainsi que 6 mois de couverture continue des soins de santé et d'attributions d'actions. Le PDG affirme que c'est largement "au-dessus du marché".

Selon GeekWire, cette vague de licenciement est la deuxième plus importante de l'histoire de Microsoft. En 2014, Nadella, qui venait de se voir confier un nouveau poste, a réduit l'activité matérielle de Nokia, ce qui a entraîné la suppression de 18 000 emplois. Microsoft a embauché beaucoup de candidats pendant la pandémie, au cours de l'exercice financier 2022, 40 000 personnes ont rejoint l’effectif. Certaines d'entre elles ont été "récupérées" à travers des acquisitions d'entreprises, comme le géant de la technologie vocale Nuance (6 500 employés) et Xandr, qui était la branche ad tech d'AT&T (1 500 personnes).

Cette vague de licenciements ne signifie pas l'arrêt des recrutements

Comme ses concurrents, Microsoft a besoin de recruter de nouvelles personnes pour ses projets en cours et ses évolutions de produits. Les embauches continueront, assure le PDG de l'entreprise, cependant, les offres d'emploi seront présentes que dans les "zones stratégiques clés" où il y a besoin de personnel et de petits génies capables de faire avancer l'entreprise.

Source

Vous aimerez peut-être


Nos derniers articles


Suivez-nous avec notre app iSoft
Articles populaires
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

Aucun commentaire pour le moment, lancez la discussion.

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.