Le Bluetooth et le Wi-Fi du Vision Pro ne sont pas dangereux pour la santé

apple vision pro vert iconDepuis la sortie de l'Apple Vision Pro, de nombreuses voix se sont élevées pour rappeler que les radiofréquences sont novices pour l'homme. Mais est-ce que le Wi-Fi et le Bluetooth sont capables de vous cuire le cerveau à travers le casque de réalité mixte ? La réponse courte est non, tout simplement car le rayonnement des radiofréquences (RF) n'est pas le même que le rayonnement ionisant généré par la désintégration des isotopes radioactifs et par le soleil lui-même. En bref, les RF n'ont pas l'énergie que possèdent les rayonnements ionisants pour rompre les liaisons chimiques, ioniser les atomes et endommager l'ADN.

L'Apple Vision Pro n'est pas radioactif

L'Apple Vision Pro n'est pas radioactif et aucun de ses éléments ne se désintègre radiologiquement de manière significative. À l'intérieur, on trouve des émetteurs de radiofréquences sous la forme de puces Wi-Fi et Bluetooth à très faible puissance dans l'appareil. Ces puces émettent et reçoivent des rayonnements radioélectriques.

Si vous pensez que le rayonnement est un gros mot, rappelons que leur niveau n'a rien à voir avec ceux d'un micro-ondes qui visent à faire chauffer les tissus, principalement en faisant vibrer les particules d'eau. Aucune technologie sans fil grand public ne s'approche de près ou de loin de ces niveaux.

Les seules personnes qui doivent s'inquiéter de l'exposition aux hautes fréquences radio sont généralement celles qui travaillent à proximité immédiate d'un émetteur très puissant, comme les réparateurs d'une antenne 45/5G ou les employés d'un radar militaire.

pub apple vision pro first time

Les radiofréquences ne donnent pas le cancer

L'exposition aux signaux RF (radiofréquence) de dispositifs tels que l'Apple Vision Pro est donc au coeur de nombreuses discussions ces derniers temps, reléguant les mêmes conversations à propos de l'iPhone. Encore une fois, après des décennies de recherche et d'expérience dans la limitation de l'exposition aux radiations, y compris les radiations ionisantes et les transmissions RF de haute puissance, la communauté scientifique est claire sur ce sujet. Les organisations mondiales de santé, comme l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et l'Administration américaine des aliments et des médicaments (FDA), ont réitéré à plusieurs reprises qu'il n'existe aucune preuve convaincante que les faibles signaux RF des stations de base et des réseaux sans fil causent des effets néfastes sur la santé. Ces conclusions sont basées sur des niveaux d'exposition très faibles et les résultats de la recherche jusqu'à ce jour.

La préoccupation autour de l'Apple Vision Pro et d'autres appareils sans fil repose sur la compréhension de trois principes fondamentaux : le temps, la distance et le blindage, qui peuvent tous réduire l'exposition aux RF. Par exemple, moins de temps passé à proximité d'une source de RF, une plus grande distance de cette source et un blindage efficace peuvent tous diminuer l'exposition. En ce qui concerne l'Apple Vision Pro, la disposition des puces Bluetooth et Wi-Fi à environ 2,5 centimètres de la peau peut paraître inquiétante, mais un iPhone est souvent tenu plus près du corps. Et la 4G / 5G émet des signaux plus forts.



Le DAS du Vision Pro

La mesure du débit d'absorption spécifique (DAS) est une méthode pour évaluer l'absorption d'énergie RF par le corps, mis en avant récemment avec l'affaire de l'iPhone 12 en France, mais elle ne mesure pas directement les dommages. Les limites légales du DAS sont bien en dessous du niveau où l'exposition pourrait causer des dommages, intégrant une large marge de sécurité.

Pour l'Apple Vision Pro, Apple a évidement mis à disposition les résultats des tests standard. Les limites varient, avec des limites de DAS fixées à 1,6 watts par kilogramme lorsque la moyenne est calculée sur un gramme de tissu, et à 2,0 watts par kilogramme sur 10 grammes de tissu.

L'exposition mesurée de la tête aux radiofréquences génère 0,10 watt par kilogramme sur un gramme de tissu ersatz et 0,08 watt par kilogramme sur 10 grammes de tissu simulant.

Il existe une limite légale différente pour les extrémités, qui est de 4 watts par kilogramme sur 10 grammes de tissu. Cette limite est plus élevée, car les extrémités ne contiennent pas de cerveau ou d'yeux sensibles. La mesure effectuée sur un poignet utilisant l'appareil et tapant sur la couronne numérique ou le bouton d'action est de 2,96 watts par kilogramme sur la durée du test, qui est bien plus longue que le temps réel d'appui sur le bouton.

Conclusion : pas de panique

En fin de compte, malgré l'attention médiatique, les preuves actuelles indiquent que les dispositifs comme l'Apple Vision Pro, utilisant Wi-Fi et Bluetooth, présentent un risque minimal pour la santé humaine, surtout lorsqu'ils sont utilisés conformément aux directives de temps, de distance et de blindage.

Vous avez beaucoup plus de risques de développer un problème de santé dû à la pollution, aux pesticides, si vous vivez près d'un gisement de granit ou encore si vous passez de nombreuses radiographies par an qu'en portant un Vision Pro...

Vous aimerez peut-être

Nos derniers articles

Suivez-nous avec notre app iSoft
Articles populaires
Donner votre avis

 





Les réactions

11 Ipafo - iPhone

13/02/2024 à 13h03 :

@GuiJacq - iPhone premium
Exactement 👍

10 JordiForti92 - iPhone premium

12/02/2024 à 17h32 :

Article super intéressant et très complet 😍👌🏻 merci beaucoup à l’équipe pour ce superbe travail

9 Wormhole - iPhone

12/02/2024 à 16h01 :

Le « Je n’y crois pas » d’Alexandre… la science n’est pas une croyance. 2+2 fera toujours 4 (que vous y « croyez » ou non), la Lune tournera toujours autour de la Terre, les vaccins ne donnent pas l’autisme, l’ARNm n’est pas dangereux, etc.
Malheureusement, les faits ont beau exister, certains n’y « croient » pas. En général, c’est à ce moment-là où qqn te dit « oui mais il y a déjà eu des erreurs », ou bien « il y a déjà eu des mensonges » : oui, et ? Doit-on considérer une erreur comme une généralité ? Non.

8 GuiJacq - iPhone premium

12/02/2024 à 13h09 :

@Ipafo - iPhone

Oui ça fait peur. C’est plus facile de critiquer que de faire ses propres recherches.
Entre les antivax, les anti-ondes, les platistes, les adeptes de l’homéopathie (Effet Placebo ou « Nocebo ») et j’en passe… C’est normal d’avoir peur de ce qu’on ne connaît pas mais la connaissance, cela s’acquiert… Les arnaqueurs ont encore pas mal de « proies ».

7 GuiJacq - iPhone premium

12/02/2024 à 13h03 :

@gr8guy - iPhone

C’est vraiment ça…

Surtout le dernier point sur les casques à réduction de bruit (Car c’est bien connu que ce n’est pas plutôt parce que les utilisateurs ne font pas attention...)😅

6 gr8guy - iPhone

12/02/2024 à 11h35 :

Toutes façons il suffit qu’Apple sorte un produit pour que nombre de médias, et in fine le grand public, découvrent les technologies qu’il embarque, comme si Apple les avait inventé.
Avec le Vision Pro on découvre que les masques VR/AR/MR existent et émettent des ondes
Avec les AirTags on découvre que les trackers existent et peuvent permettre de suivre les gens de manière illicite
Avec les AirPods on découvre que les écouteurs à réduction de bruit existent et qu’utilisés dans la rue on peut se faire écraser…
🙄

5 Ipafo - iPhone

12/02/2024 à 11h15 :

Les commentaires font peur. Des types ont des avis arrêtés sur des domaines qu’ils ne maîtrisent pas.

Ça a été prouvé mainte et mainte fois qu’a ces niveaux il n’y avait aucun risque. Tenez vous en aux sources de l’article.

4 Alexandre0491 - iPhone

12/02/2024 à 10h58 :

Je n’y crois pas. À force d’utiliser des produits sans-fil, je suis devenu sensible aux ondes à tel point que je ne peux plus porter de casques ou écouteurs bluetooth. Même passer de longs appels (même avec des earpods) me donne mal au crâne. Alors ce Apple Vision Pro malheureusement, ça sera sans moi.

3 gangsta - iPhone

12/02/2024 à 10h53 :

Bientôt tous des biomen. Moitié homme moitié robot ! 😂

2 reesh - iPhone premium

12/02/2024 à 10h31 :

Genre ils allaient dire le contraire

1 jmarc91 - iPhone premium

12/02/2024 à 10h06 :

Mais bien sûr mdrrr