L’Apple Watch avertit un homme qu’il doit se faire opérer du cœur

watch ipa iphoneLa fonctionnalité ECG de Apple Watch a sauvé de nombreuses vies, mais le dernier exemple montre à quel point les alertes de fréquence cardiaque au repos faible et élevée permettent également de détecter des problèmes cardiaques inconnus. Après avoir vu plusieurs avertissements de faible fréquence cardiaque au repos, un homme de 48 ans a récemment découvert qu'il souffrait de bigéminisme et qu'il fallait traiter le problème cardiaque avec une intervention chirurgicale avant que cela ne cause davantage de problèmes.

Un anglais sauvé par le ECG de l’Apple Watch 4 

Comme l'a rapporté The Telegraph, Paul Hutton, âgé de 48 ans, a reçu plusieurs avertissements de faible fréquence cardiaque au repos sur son Apple Watch. Il a fini par en parler à son médecin, qui a confirmé qu'il souffrait effectivement d'un faible rythme cardiaque. Le plan initial prévoyait que Hutton supprime la caféine de son alimentation pour résoudre le problème.

Une fois ce nouveau régime entrepris, les alertes de faible fréquence cardiaque au repos de son Apple Watch ont tout de même persisté. Hutton a consulté un spécialiste qui a fini par lui diagnostiquer une bigéminie ventriculaire, ce qui signifie que le cœur réalise des battements supplémentaires, généralement plus faibles, qui sont considérés comme un problème majeur. Ce sont des contractions ventriculaires prématurées. La bigémie ventriculaire peut entraîner une pompe sanguine moins efficace du cœur et donc de nombreuses complications.

Hutton a donc subi une abalation cardiaque pour résoudre le problème. Au cours de l'opération, pour laquelle il était complètement réveillé mais sous anesthésie locale, les médecins ont brûlé de minuscules zones de tissu cardiaque défectueux.

Depuis sa guérison, il surveille le rythme cardiaque de son Apple Watch et tout va bien.

paul hutton apple watch 4 ecg sauv  vie

Paul Hutton et sa Watch. Crédit photo : The triangle


Ashleigh Li, infirmière principale en cardiologie à la British Heart Foundation, a expliqué comment des appareils comme Apple Watch pourraient «révolutionner» le diagnostic des problèmes cardiaques.

La montre d’Apple à un potentiel énorme

Comme le montre l’histoire de Paul, ils offrent un énorme potentiel pour détecter les signes d’un rythme cardiaque irrégulier avant que la personne ne présente des symptômes évidents.

Elle pense également qu'il reste encore beaucoup de travail à faire pour déterminer comment utiliser au mieux les données des périphériques portables.

Pour mémoire, les notifications de fréquence cardiaque élevée et basse sont disponibles sur Apple Watch série 1 et ultérieure, tandis que l'application ECG n'est disponible que pour les utilisateurs d'Apple Watch série 4. Elle est bien plus précise et fiable, et s’est fait remarqué à plusieurs reprises dans nos colonnes.

Et l’Apple Watch 5 pourrait aller encore plus loin avec de nouveaux capteurs de santé...

Source

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Réagir
Si vous avez besoin d'aide sur un autre, rendez-vous sur notre Forum iOS.

 





Les réactions

4. ym - iPhone

20/07/2019 à 07h00 :

Moi elle m’a déjà sauvé 2 fois je suis diabétique et le détecteur de chute à tel au secours suite à mes malaises c est génial mais j ai l impression dans les articles qu elle sauve des vies qu en Amérique ou pays anglo-saxon mdr

3. Titan - iPhone

20/07/2019 à 01h53 :

Sur ça, on peut dire bravo à Apple

2. Medhi (rédacteur)

19/07/2019 à 19h35 :

@Alex Leclerc - iPhone :
Oups merci ! Un mot en trop

1. Alex Leclerc - iPhone

19/07/2019 à 19h22 :

"et qu'il était fallait traiter" 🙂

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus